10ème année - lundi 29 août 2016 Numéro 2457   
CC 28.01 Bion
  MORTAIN-BOCAGE
  CC 28.01 DU MORTANAIS
   
  BION
         
 

Église Saint-Pierre de Bion.JPG

 
         
 

Bion est une ancienne commune, devenue le 1er janvier 2016 une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Mortain-Bocage.

 

La paroisse dépendait, avant 1789, du doyenné de Mortain et du diocèse d'Avranches.

 

Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches

Abbé LECANU 1878

 

L'église est sous le vocable de saint Pierre. Elle fut donnée à la collégiale de Mortain au moment de sa fondation, c'est à dire en 1082, par le comte Robert. Puis à la fondation du prieuré du Rocher, en 1088, il la reprit à la collégiale, non sans dédommagement, et l'attribua au prieuré. Aussi l'abbaye de Marmoutiers l'inscrivit depuis lors au nombre de ses propriétés dans le diocèse d'Avranches, et l'évêque Turgis lui en confirma la jouissance. Cependant elle revint aux chanoines en 1137, par suite de nouveaux arrangements; il fut convenu qu'un chanoine prendrait le titre de curé et se ferait remplacer par un vicaire perpétuel. Mais ce nouvel état ne fut pas durable ; car le prieur du Rocher était redevenu patron présentateur en 1553, avec jouissance de la moitié des dîmes.

 
         
   
La béche
  MATERIEL D'HIER
  LA BECHE
         
 

Les premiers outils datant du début de l'agriculture étaient essentiellement en bois et en pierre. Le bâton à fouir permettait de retourner la partie superficielle du sol sur de petites surfaces. Cependant il n'était pas vraiment efficace pour défoncer et émietter la terre en surface. Cet outil trouva sa limite d'emploi dans des sols durablement cultivés et donc progressivement allégés.

 

La surface plus large de la bêche permet de retourner une proportion de terre plus large, mais aussi de la soulever pour mieux l'émietter en la retournant.

 

La découverte et l’amélioration des métaux a ensuite considérablement perfectionné la résistance des outils, et en particulier la fabrication des faucilles, bêches, houes et pioches. L'amélioration des technologies de métallurgie a permis une transition depuis le bronze jusqu'à l'acier trempé à chaud.

 

Dans les fortifications, la bêche était un outil de base pour l'attaque et la défense des places fortes.

 

Types

 

La bêche plate : faite d'un fer plat tranchant suffisamment mince et solide. Le fer de bêche a une hauteur variable suivant les utilisations prévues

   
         
 

La fourche bêche : le fer de bêche est remplacé par des dents (de 3 à 5, 4 dents étant la fourche normale). Elle est utile dans les terres argileuses collantes (terres lourdes).

 

Le louchet : une bêche au fer long et étroit, employée pour un travail plus précis que des bêches plus larges ou pour fouiller à une profondeur plus importante. Le louchet est utilisé par les pépiniéristes pour arracher arbres et arbustes en pépinière, atteignant les racines profondes.

 
     
   
Regnes Disparus
  LES CHROMOS DE L'ETE
  CRHOMOS LIEBIG
   
 

Série *** REGNE DISPARU

Edité en ****

     
 
   

INCAS

MEXIQUE

CARIMONIE FUNEBRI NEI MAUSOLEI EGIZIANI

ROVINE DI GOLCONDA

CONSIGLIO MORESCO A GRANATA

TEMPLE NELLE MONTAGNE DEI CAMBOGIA

 
     
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
 
 
     
     
     
   

 

Paru cette semaine