08)Les Dragons à pieds 1803-1806

               HEBDOMADAIRE sauf Juillet & Août                   N° 008 du 06-11-2009

                                                                                             Parution tous les vendredi

     
 
   

 

57eme SERIE

 

 

Les DRAGON

à Pied

en 1803-1806

 

Dessin de

BENIGNI

 

   
 
     
 

 

 

 
     
 
 

 

" C' est le maréchal de Brissac qui habitua ses arquebusiers à combattre à pied et à cheval. Il leur donna le nom de dragons pour exprimer un être courageux et entreprenant. Louis XIV organisa les premiers régiments de dragons proprement dits. Ils devaient se déplacer à cheval et se battre à pied. C' était une arme intermédiaire entre l' infanterie et la cavalerie, des fantassins à cheval. Les dragons devaient être en mesure de se porter rapidement sur un point pour le défendre en attendant le gros de l' armée. L' ordonnance de 1665 les plaçait dans les corps de l' infanterie.


.....sous la Monarchie, les dragons se taillèrent une réputation exceptionnelle de rapidité, d' audace et de bravoure.....


Mais, écrit le général Susane, "ces corps perdaient bientôt de vue l' objet de leur institution, négligeant le fusil pour l' épée et le cheval et finissaient par se fondre dans cette cavalerie, dont ils ne se distinguaient plus." Le règlement de 1790 sanctionnait l' évolution en plaçant les dragons dans les troupes à cheval. Ce n' est qu' entre les deux dernières guerres que les régiments de dragons portés renouèrent avec leur vocation initiale.


....Le sobriquet essentiel des dragons a été "citrouilles" ou "citrouillards", qu' ils devaient à leurs casques de cuivre et à leurs plastrons jaune orange.


 "L' esprit dragon" a toujours été assez particulier et est même passé souvent en proverbe. Une chanson de 1671 énumère les qualités pour faire un bon dragon: "Un bon dragon doit être un franc démon, sans foy ni loy." Il doit aussi aimer courir le guilledou et "pétuner", c' est à dire fumer force pipes......"  
 
Sources: Recueil d' Historiques de l' Arme Blindée et de la Cavalerie, général Andolenko.

 
 
     
     
     
   
     
     
     
   
     
     
     
   
     
     
     
   
     
     
     
   
     
     
     
   
     
     
     
   
     
     
     
     
     
 

 

 

 
     

 

 

Premier empire