33 Charles II le Chauve
  LES ROIS DE FRANCE                                             33
   
  CHARLES II LE CHAUVE 840-877
     
   
     
 

Charles II dit le Chauve, né le 13 juin 823 à Francfort-sur-le-Main (Allemagne), mort le 6 octobre 877 à Avrieux (Savoie), est un des petit-fils de Charlemagne qui procèdent au partage de l'Empire en 843. Roi d'Aquitaine dès le règne de son père Louis le Pieux, il est roi de Francie occidentale de 843 à 877 et devient empereur d'Occident en 875.

 

Dès 867, Charles était devenu abbé laïc de Saint-Denis. Le 5 mai 877, jour de la consécration par le pape Jean VIII de la collégiale Sainte-Marie, future abbaye Saint-Corneille à Compiègne, il se serait fait raser le crâne en signe de soumission à l’Église malgré la coutume franque exigeant qu’un roi ait les cheveux longs. Il portait de longues moustaches tombantes4 à la manière des rois mérovingiens.

 

Officiellement il est le fils de l'empereur Louis le Pieux et de sa seconde épouse Judith de Bavière. À l'âge de sept ans, il est confié à un précepteur de renom, Walafrid Strabon (v. 808/809-849), moine au monastère de Reichenau, en Alémanie, esprit cultivé attaché au mythe impérial, poète, auteur d'une glose contenant des commentaires de la Bible, sur lesquels se sont fondés durant des siècles les interprétations du livre sacré.

 

Pendant neuf ans, Strabon assure l'éducation du jeune prince, convaincu de la grande destinée qui attend son élève.

 

En 840, à la mort de Louis le Pieux, la guerre commence immédiatement entre ses fils. Charles s'unit à Louis le Germanique, contre Lothaire Ier leur frère aîné, qui veut les exclure du partage de l'Empire. Ensemble, ils remportent en 841 la bataille de Fontenoy-en-Puisaye, en Bourgogne.

 

Le 14 février 842, ils renforcent leur alliance en prononçant réciproquement les serments de Strasbourg, prononcés en langue romane et en langue tudesque afin d'être compris par les troupes de l'ouest comme de l'est de la Francie.

 

Les hostilités cessent avec le traité de Verdun en 843 :

Lothaire Ier reçoit la Francie médiane, Francia media (ultérieurement Lotharingie), de la mer du Nord à l'Italie et est nommé Empereur ;

Louis le Germanique reçoit la Francie orientale, Francia orientalis ou Germanie ;

Charles le Chauve reçoit la Francie occidentale, Francia occidentalis, origine du royaume de France.

 

Cinq ans plus tard, le 6 juin 848 dans la cathédrale d'Orléans, Charles le Chauve, élu puis acclamé par les grands du royaume, est sacré par l’archevêque de Sens, Wénilon (ou : "Ganelon"), : « Et, dans la ville d’Orléans, presque tous les grands, réunis aux évêques et aux abbés, élisent Charles pour leur roi et le consacrent par l’onction du saint chrême et par la bénédiction épiscopale ».

 
     
   

 

 

Les rois de France