Artillerie à Cheval
 LA GRANDE ARMEE

 

Artillerie

 

Dans l'artillerie napoléonnienne, on distingue trois types d'unité :

         
 

- La compagnie d'artillerie à pied,

- La compagnie d'artillerie à cheval

- La compagnie du train.

     

Certains auteurs utilisent l'appellation batterie plutôt que compagnie. Les compagnies d'artillerie à pied ou à cheval assurent la mise en oeuvre des pièces (le tir) tandis que les compagnies du train sont en charge de leur transport...


 Artillerie à Cheval

 

Les compagnies d'artillerie à cheval ont un effectif de 100 hommes (4 officiers, 10 sous-officiers et 80 hommes de troupe). Chaque homme dispose d'un cheval de selle

 

Les artilleurs à cheval se déplacent sur leur monture, ce qui leur permet de suivre la cavalerie.

 

Les artilleurs à cheval portent un uniforme qui rappelle celui des hussards. L'habit est de couleur bleu foncé avec collet de la couleur de fond et liséré de rouge. Les retroussis, ornés d'une grenade bleue, et les parements, en pointe, sont rouges. Les artilleurs à cheval ont droit aux épaulettes rouges, signe distinctif des troupes d'élite.

 

En guise de gilet, les artilleurs à cheval ont adopté le "dolman" des hussards; de couleur bleu, il est à trois rangées de boutons. La culotte, ajustée, également bleu foncé, est ornée de noeuds hongrois rouges.

 

Les artilleurs à cheval sont coiffés d'un shako; certains officiers ainsi que les trompettes sont dotés du "colback" (sorte de grand bonnet à poil) à flamme rouge et plumet écarlate.

 

 
 

La Grande Armée