Boulanger-Grainier-Porteurs de grains
 

BLASONS DES ANCIENS MÉTIER

  Textes et blasons issu du site GAZETTEDUTROTTOIR88
 
 

 

Le blason des boulangers

 

Bien qu'étant réunis en confrérie dès 1217, sous le règne de Philippe Auguste, les boulangers devront attendre 1719 pour recevoir des statuts officiels. Au Moyen Age, les autorités ne s'occupaient que de la taxe sur le prix du pain, qui variait en fonction des cours du blé. Afin de na pas concurrencer les pâtissiers, les boulangers n'avaient le droit d'utiliser que du lait et du sel pour fabriquer leurs pains de fantaisie

 

 
       
 

 

Le blason des grainiers

 

Les grainiers, à ne pas confondre avec les grenetiers qui vendent le sel, n'ont acquis une existence propre qu'en 1595, sous le règne d'Henri IV. Ils ne se contentent pas de faire le commerce des graines et des farines, ils sont aussi autorisés à vendre des graines potagères et des semences, des légumes secs, du foin et de la paille. La corporation est placée sous le patronage de Saint Nicolas.

 

   
 

 

Le blason des porteurs de grains

 

A l'origine, les porteurs de grains se confondent avec tous les porteurs de marchandises. Ils ne sont reconnus en confrérie particulière qu'en juillet 1410, par lettres patentes de Charles IV, et ils sont responsables des mesures qui servent à peser les grains. Leur saint patron était très populaire au Moyen Age. Un dicton disait : « Si vous avez vu Saint Christophe, ne craignez nulle catastrophe. »

 

 
       
   

Blasons des anciens métier