Bruant lapon
  OISEAUX EN BAIE DU MONT SAINT MICHEL
  BRUANT LAPON
         
 

 Bruant lapon Galerie : © Marc Fasol

 
     
 

Le Bruant lapon niche en Scandinavie et au nord de la Russie. Migrateurs, quelques individus viennent chaque année hiverner en France.

 
     
 

Description du mâle en plumage hivernal:

 

Poitrine blanche, calotte, joues, bordures de la gorge et flancs chamois maculé de noir, rémiges primaires et secondaires sombres à bordures brunes et blanches, petites couvertures grises à extrémités blanches et noires, manteau et croupion chamois striés de longues bandes sombres. Attention de ne pas le confondre avec le bruant des roseaux. Le mâle de bruant lapon est facilement identifiable en période de reproduction à sa calotte, ses joues et sa gorge noirs, et sa nuque brune. C'est le plus rare des 2 bruants arctiques hivernant régulièrement en France (l'autre espèce:  le bruant des neiges). Il est observé sur les côtes du nord-ouest de la France.

 

Le bruant lapon est une espèce arctique affectionnant les milieux ouverts: toundra (formation herbacée discontinue parsemée d'arbustes), pelouses en montagne (Scandinavie)... En hiver, fréquente les  milieux côtiers d'Europe de l'Ouest (habitats halophiles, landes) et les plaines (cultures...) du sud de la Russie.

 

Le bruant lapon émet son chant mélodieux souvent en vol.

 

Bruant lapon Galerie : © John Gould


Bruant lapon Photo: Pierre Foulquier.

 
     
 

En période de nidification, le mâle se perche souvent en évidence sur un arbuste ou un rocher. Cet Embérézidé niche souvent en petites colonies. Hivernant rare en France. En période postnuptiale il a un comportement gégraire. Les troupes sont parfois plurispécifiques (avec des espèces granivores: alouettes, fringilles).

 
 
   

Il se voit se l'ensemble de l'estuaire de la Baie du Mont-Saint-Michel en hiver

 
     
   

Oiseaux en baie du Mont Saint Michel