"C'est un poltron"
  ORIGINES DE NOS EXPRESSIONS
 

 "C'est un poltron"...

         
 

Signifie qu'une personne est peu courageuse, a peur et même préfère fuir plutôt que d'affronter le "danger".

 

Origine de l'expression : A l'époque Romaine

 

Ce mot a une origine latine signifiant "pouce coupé : Polex Truncatus.

 

Durant l'époque de l'Empire Romain, le service "militaire" dans les armées conquérantes de Rome était obligatoire. Les hommes recrutés devaient être valides.

 

Pour éviter d'être enrôlé, certains n'hésitaient pas à se couper un doigt. Cette mutilation devint signe de manque de courage. Avec le temps l'expression  Polex Trucatus se transforma en Poltron.

 

Mme de Tencin, dit de Mr Maurepas

Lettre au duc de Richelieu, 1er août 1743

 

« C’est un homme faux, jaloux de tout, qui, n’ayant que de très petits moyens pour être en place, veut miner tout ce qui est autour de lui, pour n’avoir pas de rivaux à craindre. Il voudrait que ses collègues fussent encore plus ineptes que lui, pour paraître quelque chose. C’est un poltron, qui croit qu’il va toujours tout tuer, et qui s’enfuit en voyant l’ombre d’un homme qui veut résister. Il ne fait peur qu’à de petits enfants. De même Maurepas ne sera un grand homme qu’avec des nains, et croit qu’un bon mot ou qu’une épigramme ridicule vaut mieux qu’un plan de guerre ou de pacification. Dieu veuille qu’il ne reste plus longtemps en place pour nos intérêts et ceux de la France. »

 

 

Maurepas en Secrétaire d'État à la Marine,

portant le même manteau de Cour avec son iconographie Franc-maçonnique

 

Gravure datée de 1736 probablement lors de son élévation à Grand Trésorier de l'Ordre du Saint Esprit; graveur Gilles-Edmé Petit et peintre L-M Van Loo

 
         
   

Origines de nos expressions