CC 13.05 Heauville
  HEAUVILLE
  CC 13.05 LES PIEUX
   
  EGLISE SAINT-GERMAIN
         
 

© Gérard LEPOINT, Clocher de France

 
     
 

Autrefois Héauville, traversée par la voie romaine allant de Port-Bail à Omonville, était le siège d'un important prieuré placé sous le vocable de Saint Martin et dont il subsiste quelques vestiges datant du XV et XVI siècle. On y voit en particulier une tourelle, à pans coupés, incorporée à un corps de ferme. Il est à noter qu'un prieuré ayant appartenu à l'abbaye de Marmoutier en 1080 fût détruit lors de la Révolution.

 

L'église, consacré à Saint Germain, édifiée près du prieuré dont elle dépendait, date de la fin du XII siècle. C'est une petite église pittoresque de campagne qui abrite de vieux fonts baptismaux. Le choeur flamboyant fait suite à un bel arc triomphal roman dont les chapitaux sont partiellement conservés.

 

Peu loin de l'église se dresse le manoir, solide construction du XVI siècle ayant appartenu aux de Blonguy. Un beau double porche donne accès à la cour; selon la tradition le comte de Blanguy, à son arrivée dans son domaine, ne passait ce porche que tiré par 3 boeufs dont un blanc.

 

Comme tout village Héauville a sa méchante demoiselle. Selon la légende, elle arrêta un jour dans la lande un pauvre forgeron en voiture lui demandant de la transporter et en profita pour pousser brusquement le sac de charbon qui s'y trouvait dans une mare avec l'espoir que le forgeron allait s'élancer et se noyer. Mais le sac tomba au bord de l'eau, le forgeron le rechargea et la demoiselle, voyant son coup manqué, l'aida même dans sa besogne ...

 
     
 

© Gérard LEPOINT, Clocher de France

 
         
 
 
 
         
   

Communes de la manche