CC 14.11 Jobourg Fête du 15 août
  JOBOURG
  CC 14.11 LA HAGUE
   
  FETE DU 15 AOUT
     
 

  Une foire en Basse-Normandie (Le Vicel), CPA collection LPM


Fête de l'assomption de la Sainte Vierge du 15 août

1854 : Une foule immense

 

Dans le livret paroissial,

M. Hérout, alors curé de Jobourg en 1854, écrit :

 

“Le 15 août avait lieu en l'église de Notre Dame de Jobourg, ordinairement appelée la Belle Notre Dame, la fête de l'assomption de la Sainte Vierge, patronne de la paroisse. Il ne sera pas hors de propos de faire ici une observation relativement à la dévotion que l'on a dans le pays envers Notre Dame de Jobourg. Plusieurs paroisses : Beaumont, Saint-Germain-des-vaux, Vauville, Biville, Auderville, Herqueville viennent tous les ans en pélerinage à Jobourg.”

 

“Mais c'est surtout à la procession qui se fait après les vêpres que s'offre aux regards quelque chose d'admirable et de bien touchant à la fois : le cimetière pour ainsi dire tout rempli de monde si compact et si pressé, que quelquefois, le devant de la procession est aux portes de l'église de retour de la procession, que les autres sortent ou sont à peine sortis.”

 

 “Il ne s'agit pas de cette foule qui, guidée par le seul désir de s'amuser, vient à l'assemblée qui a lieu autour du cimetière. Quant à ceux-là, ils feraient bien mieux de demeurer chez eux que de venir dans l'intention de se récréer et, plutôt capables de troubler que d'édifier, comme la chose arrive ordinairement dans les assemblées à l'occasion des fêtes patronales.”

 

 "C'est la grande fête de la Hague"

 

Chanson écrite sur une feuille de papier jaunie retrouvée dans un meuble par un habitant de Jobourgs." Elle a probablement été écrite dans la première moitié du vingtième siècle. Les huit couplets qui suivent, décrivent assez bien le déroulement de la mi-août à cette époque." nous dit cet habitant

 
   

 

 

C'est la grande fête de la Hague

qui se tient sur la mare Bounot

Il n'y arrive jamais de blagues

Et on y rigole tous un miot

 

De toutes les assemblées du pays

qui sont connues jusqu'à nos jours

il n'y en a pas une sapristi

qui vale la grand mi-août de Jobourg.

Tout le monde la connaît.

Et chacun s'y plaît.

 

Si dans ce malheureux patelin

tous n'ont pas la subtilité

de leurs voisins de St-Germain.

Au moins ils savent s'organiser

et mettre à profit

 pour la joie du pays.

 

Plutôt que de faire de la politique,

il vaut bien mieux se débrouiller

 et faire entendre un peu de musique,

à tous ceux qui veulent coopérer

 de près ou de loin

 chacun son moyen.

 

Comme toujours il faut un comité.

C'était plutôt embarassant

chacun voulant se présenter

au risque de faire des mécontents.


 

Mais seuls sont restés

les plus décidés.

 

Accourez-y de tous les coins.

Vous y aurez de l'agrément.

Peu importe par quels moyens

puisque vous serez tous contents.

Même il y aura

une grande tombola.

 

Vous verrez manger de la ficelle

par ceux qui ont un bon gosier.

Pour eux pas besoin de vaisselle.

S'agit seulement de bien avaler.

Et comme amusement

 ça c'est épatant.

 

Qu'emportera le plus chanceux ?

S'il arrive à casser le meilleur

de tous les pots mystérieux

Qu’est-ce qu’ il lui tombera du pot de fleur ?

Si c'est un rupin

Il y remporte le lapin.

 

Il y a aussi le concours de buveurs.

C'est là que ce sera difficile

de bien apprécier la valeur

car beaucoup y sont très habiles.

Mais notre comité

est bien qualifié

 

       
   En allant a la foire de Jobourg. CPA collection LPM 1900
 
     
   

Communes de la manche