CC 33.04 Folligny Les foires
  FOLLIGNY
  CC 33.04 GRANVILLE TERRE ET MER
   
  LES  FOIRES
 

 

La foire de Folligny début 1900 Collection CPA LPM

 
     
 

Dans « L’Avranchin monumental et historique »

1845 par Edouard LE HERICHER p.28 à 37

 

Le champ de foire de Folligny qui rappelle l'importance des foires en ce lieu. Leur origine remonte à 1193, lors de la fondation d'un hôpital dédié à StJacques. Il y eu d'abord deux foires, les jours de St‑jacques et St‑Denis, dont le développement florissant est lié au fait que le repas se trouvait à la croisée de routes très fréquentées au Moyen Age, en particulier l'ancienne voie romaine de Coutances à Rennes et la route des pèlerins vers St‑Pair et le Mont‑Saint‑Michel. Plus tard, les deux foires originelles ont disparu pour une très grande foire, la StBarnabé, au début juin. C'était l'occasion d'une grande fête à laquelle les habitants de la région se rendaient en foule, un peu à l'image des foires de Lessay et Gavray aujourd'hui. Les bestiaux, transportés par wagons de la gare toute proche, remplissaient le champ de foire. Mais hélas, au fil des ans, ces foires ont vu leur fréquentation décroître pour disparaître.

 

Dans l'Annuaire du département de la Manche de 1833, on peut lire : Foire de 1 jour, le 12 juin. Elle existe de temps immémorial.

 

Il s’y vend une très grande quantité de chevaux, bœufs, vaches, porcs et moutons ; des arbres, de la mercerie, de la quinquaillerie. C’est la foire la plus considérable de l’arrondissement d’Avranches. Il y vient beaucoup de marchands du pays d’Auge : elle est renommée surtout pour les beaux bœufs qu’on y achète.

 

Toujours dans l'Annuaire du département de la Manche de 1850 cette fois, Leopold Delisle précise: Renaud, comte de Boulogne donna à l’hopital de Saint-Jacques-du-Repas la moitié des foires qu’il avait au Repas, sur le territoire de Folligny, le jour Saint-Jacques et Saint-Christophe et le jour Saint-Denis.

 

En 1235, la foire du Repas se trouvait dans un des lots du comté de Mortain qui échurent au roi de France .

 

En 1318, il fut jugé que les hommes de la baronnie de Saint-Pair seraient francs et quittes en vendant et en achetant aux foires du Repas . En 1326, les foires du Repas rapportaient 8 livres au Roi.

 

 
 

La foire de Folligny début 1900 Collection CPA LPM

 
     
 

La foire de Folligny début 1900 Collection CPA LPM

 
 
 
 

La foire de Folligny début 1900 Collection CPA LPM

 
     
 

La foire de Folligny début 1900 Collection CPA LPM

 
 
 

Communes de la manche