CC 33.14 Sainte Pience Histoire
  SAINTE PIENCE
  CC 33.14 AVRANCHES MONT-SAINT-MICHEL
   
  HISTOIRE
     
 

Sainte Pience, collection CPA LPM 1900

 

Histoire de la commune

Bréviaire de Daniel Huet, évêque d'Avranches, imprimé en 1698

 

"Saint Nicaise désigné comme pontife, le prêtre Quirin et le diacre Scubicule furent envoyés en Neustrie pour y prêcher l'Evangile. Ils convertirent à la foi chrétienne une grande multitude d’infidèles. Le préfet Tescennius, ayant entendu parler de leurs prédications, les fit arrêter. Ses satellites, après les avoir frappés de verges, leur tranchèrent la tête et leur procurèrent ainsi là couronne des martyrs.

 

Une noble femme du nom de Pience donna à leurs corps une honorable sépulture. Le juge infidèle, informé de cette action, la fit cruellement flageller, et elle fut décapitée, après avoir vu son corps mis en lambeaux. Ses reliques, apportées dans l'église d'Avranches, y sont en très grande vénération.»

 

Sainte Pience, collection CPA LPM 1900

 

Les origines du Parc
Article de La vie communale et associative,

Commune de Sainte-Pience


Cette région de bois appartenait aux ducs de Normandie. Robert le Magnifique, père du Duc Guillaume en avait fait don à l'évêché d'Avranches.


Il fut, de 1061 à la Révolution, la résidence des Evêques d'Avranches. Le Manoir Episcopal était à cette époque, fortifié et entouré de murs, venant jusqu'à l'église. Détruit, ce château fut reconstruit par l'Evêque Louis de Bourbon à la fin du XVème siècle.

Les deux derniers Evêques d'Avranches sont à l'origine du château actuel qui, confisqué à la Révolution, fut vendu en 1791


En 1784, la construction de la route d'Avranches, à la place de la Route Royale, a séparé le Domaine du reste du Bourg.

Sainte-Pience a fait partie du Doyenné de Tirepied et faisait encore partie du canton de Tirepied de 1790 à 1800. Ensuite, elle fut rattachée au canton de La Haye-Pesnel.

Le Bois du Parc s'étendait sur plus d'un tiers de la commune. En 1754, les réparations du château et le défrichement du grand bois attirèrent à Sainte-Pience plus de 160 ouvriers. Ils y furent occupés jusqu'en 1759. Un grand nombre d'entre eux s'y fixèrent, et des marchands s'y établirent.

 

Sainte Pience, château du Parc collection CPA LPM 1900

 
     
   

Communes de la manche