CC 39.12 Reigneville-Bocage
  REIGNEVILLE
  CC 39.07 C.A du COTENTIN
   
         
 

Ancienne église de Reigneville-Bocage, dont la sacristie sert de mairie

Xfigpower — Travail personnel

 

L'église est sous le vocable de saint Martin. Elle avait été donnée à l'abbaye de Blanchelande par Luc de Reineville en 1188, du consentement et par les mains de l'évêque Guillaume de Tournebu. Blanchelande jouit jusqu'à la fin de toutes les dîmes ; elle faisait desservir la paroisse par un de ses religieux ayant le titre de vicair.

 

Elle dépendait, sous l'ancien régime, du diocèse de Coutances, de l’archidiaconé du Cotentin et du doyenné d'Orglandes.

 

Aujourd'hui en ruines, la sacristie abrite la mairie.

 
     
 

Texte de 1880

REIGNEVILLE.

Reigneville. Renervilla,Reniervilla, Regisvilla, Regnevilla.

 

L'église paroissiale de Reigneville était sous le vocable de saint Martin. Elle dépendait de l'archidiaconé du Gotentin et du doyenné d'Orglandes. L'abbaye de Blaiichelande en avait le patronage. Ce fut Luc de Runéville, aujourd'hui Reigneville, près d'Orglandes, qui, en 1188, lui donna cette église avec tous les droits qui lui appartenaient. Guillaume de Tournebut, évèque de Goutances, en présence, et par les mains duquel Luc de Runéville fit cette donation, la confirma la même année, k Goutances. L'abbaye de Blanchelande, au moment de la suppression, possédait encore cette église et en exerçait les droits de patronage. Gette paroisse était un prieuré-cure que l'abbaye faisait desservir par un de ses religieux.

 

Le curé était seul décimateur j il avait en outre quatre acres de terre d'aumônes, et dans le xiii* siècle, la cure valait 28 livres ; dans le siècle suivant, le curé avait en plus un presbytère.

 

En 1665, l'abbé de Blanchelande avait toujours le patronage de l'église de Reigneville ; la cure valait alors 400 livres, et payait 20 livres pour les décimes.

 

La paroisse de Reigneville relevait de l'intendance de Gaen, de l'élection de Valognes et de la sergenterie de Pont-l'Abbé. MasseviUe lui compte 48 feux imposables et Expilly i89 habitants. En 1871, elle en a 77.

 
         
   

Communes de la manche