CC 40.13 Saint-Martin-le-Hébert Eglise
  SAINT-MÂRTIN-LE-HÉBERT
  CC 40.13 COEUR DU COTENTIN  
   
  L' EGLISE SAINT-MARTIN
         
 

L’église de Saint-Martin-le-Hébert est un édifice de style néo-roman, venu remplacer à la fin du XIXe siècle un édifice antérieur dont subsiste la tour, surmontée d’une flèche, érigée en 1771. Le reste de l’église a été construit entre 1897 et 1900, à l’initiative de l’abbé Lemarinel, avec le soutien des moines de l’abbaye de la Trappe de Bricquebec. Le souvenir de ces bienfaits est conservé par le représentation d’un moine trappiste sur chacune des verrières de l’église. Ces vitraux, qui retracent les événements majeurs de la vie de Saint-Martin, ont été offerts par diverses familles de la commune, souhaitant contribuer ainsi à l’achèvement de leur église. Tous installés en 1900, ils forment une série complète, entièrement réalisée par l’atelier du peintre verrier Edouard Amédée Didron. Né en 1836, ce dernier reprit l’atelier crée en 1849, par son oncle Adolphe Didron, célèbre théoricien de l’art chrétien et fondateur des Annales archéologiques.

 

A la suite de son oncle, Edouard Didron fut l’un des principaux acteurs du renouveau de l’art médiéval au XIXe siècle.

 

Église Saint-Martin  2013 CC BY-SA 3.0

 
         
 

Connu notamment pour les verrières qu’il produisit pour la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier et pour celles de l’église Saint-Louis-d’Antin de Paris, il réalisa dans toute la France de très nombreux chantiers, aussi bien religieux que pour de grandes demeures particulières.

 

Un ensemble de vitraux réalisés en 1900 par l’atelier Edouard Didron

Oeuvres de l’atelier Édouard DIDRON, offerts pas divers paroissiens.

Datés de 1900, année de l’achèvement de l’église.

 

Édouard Didron (1836-1902) maître verrier, neveu d’Adolphe Didron. Il a repris l'atelier de fabrication de vitraux créé par son oncle en 1849.

 

A travaillé à St Germain l’Auxerois, St Merry, St Séverin, St Thomas d’Aquin, St Louis d’Antin, le Père Lachaise, Petit Séminaire de Larressore,  Saint Martin d'Esquermes, Saint Martin le Hébert,

Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier, Collégiale Saint Pierre du Dorat

 

Emplacement des vitraux

 

  0 : Apothéose de Saint Martin
  1 : Transfert du corps de Saint Martin
  2 : Mort de Saint Martin
  3 : Saint Martin guérit un lépreux
  4 : Saint Martin guérit une adolescente
  5 : Martin et la parabole des martins-pêcheurs
  6 : Saint Martin fait jaillir une source de vin
  7 : Martin établit des moines à Marmoutier
  8 : Martin est sacré évêque de Tours
  9 : Martin est appelé à l’évêché de Tours
10 : La chape de Saint Martin et les rois de France
11 : Jeanne d’Arc et un soldat
12 : On tente de buter Saint Martin devant un temple
13 : Martin ressuscite un catéchumène
14 : Martin fonde l’abbaye de ligugé
15 : Saint Martin est reçu par Saint Hilaire de Poitiers
16 : Saint Martin reçoit le baptême
17 : Apparition de Jésus à de Saint Martin
18 : Charité de Saint Martin

 
     
   
         
   
         
  ...  
         
  ...  
         
   
     
   
     
   
     
   

Communes de la manche