Couple en vaut mieux que la Douzaine
 EXPRESSIONS NORMANDES
 
 Couple en vaut mieux que la Douzaine
 

 

Publié dans Le Patois Cauchois

Edité en 1939

 

Se dit en parlant de personnes peu recommandables et surtout à propos d'enfants difficiles ou peu doués.

 

L'auteur Raymond Mensire fait dire à une mère de famille qui voit sa famille s'amouracher d'un «  grand quinze côtes » qui n'a pas d'incâmeau: « J'te garantis que s'oeufs accouvis d'çu coq-là don'nont des drôles de pouchïns; l'couple en vaudra mieux qu'la douzaine.»

 


 

Expression

attestée en

 

 

Dans le Sud Cotentin,

l'ouest de l'Orne,

l'ouest du Calvados

La Seine-Maritime

et l'Eure.

 

 

 

CPA Collection "Les normands du petit manchot"

 

   

Expressions Normandes