Dictons & proverbes de mars

 DICTONS ET PROVERBES NORMANDS

 
 MOIS DE MARS
 
 
     

Dictons et proverbes normands pour le mois de Mars

 

Quand le mars fait l'avril, l'avril fait le mars.

Si mars commence en courroux, il finira tout doux.

Quand siffle le merle, l'hiver est fini.

Ciel vêtu de laine, eau peu lointaine.

Pluie de mars grandit l'herbette et souvent annonce disette.

 

Même si tout mars il pleuvait, et que tout le monde criait:

« Tout est noyé, tout est perdu». Il n'aurait encore pas assez plu.

 

Pour la Saint Joseph, chaque oiseau bâtit son château.

Le vingt-cinq mars passé, plus de bois doit amasser.

S'il gèle à la Saint Gontran, le blé ne deviendra grand

On est quelquefois trompé en semant trop tôt, on l'est toujours en semant trop tard.

Soit au début, soit à la fin, mars nous montre son venin.

C'est en mars que le printemps chante et que les rhumatismes augmentent.

Taille au jour de Saint Aubin pour avoir de gros raisins (Les Normands étaient vignerons)

Quand mars bien mouillé sera, beaucoup de fruits cueillera.

Mars dans l'eau, moisson dans l'eau.

Neige de mars brûle le bourgeon.

Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars.

En mars qui sème trop dru récolte menu.

À la Saint Joseph, va et vient l'hirondelle.

Mars remue les humeurs du corps

S'il pleut à la Saint Victorien, on ne ramassera que du foin.

Mars qui rit sous les averses prépare en secret le printemps.

Mars venteux, pommiers plantureux.

Le Temps de Saint Gontran voit l'hirondelle arrivant.

À la Saint Benjamin, les frimas prennent fin.

     

Dictons & proverbes Normands