Formation des brise-vent
  LA GESTION DU BOCAGE
   FORMATION DES BRISE-VENT
         
 

Eddy CLERAN - Novembre 2003    

 
 

 

Ces arbres sont conduits pour produire du bois d'oeuvre de qualité et assurer la hauteur des haies.

 

Taille des arbres de haut-jet

 

La taille de formation

 

Destinée à donner à l'arbre sa forme, notamment une bille droite (en formant un axe droit) sur au moins 6 m. Il faut éliminer les fourchaisons terminales, anticiper et éliminer les grosses branches du houppier qui pourraient nuire à la formation de la future bille de pied 

 

L'élagage

 

Coupe des branches sur 1/3 à 1/2 (selon espèce et âge) de la hauteur totale afin d'obtenir un bois recherché net de noeuds.

 

(ATTENTION : couper les branches à la limite de l'anneau cicatriciel qui doit recouvrir la plaie).

 
 
 

 
 

 

 

Taille de formation des arbres

 

Zone 1

 L'émondage le complète en éliminant les gourmands sur letronc.

 

Zone 2

L'élagage a pour but de produire du bois sans noeuds.


Zone 3

La taille de formation vise à donner la rectitude

et la solidité de l'arbre.


Taille de formation

des arbustes du bourrage

 

Les arbustes bas ont pour objectif de former des

touffes à plusieurs brins, destinées à garnir la base de la haie.

 

En fin d'hiver, quelques semaines avant le démarrage de la végétation, rabattre les plants à 15 à 20 cm du sol.

 

La deuxième année, ne tailler que si la pousse a été bonne (rabattre la moitié de la pousse de l'année). Idem la troisième année suivant la réaction des végétaux.

 

Taille de recépage

 

- Pour reformer un arbre de haut-jet mal conformé (il faudra sélectionner le rejet le plus droit et le plus vigoureux)

 

Pour former le taillis en fin d'hiver, après 1 ou 2 saisons de végétation, rabattre les plants à 5 cm du sol

 
 
       
   
 
       
   
 
         
 

Emplacement de la coupe


La coupe d'une branche doit épargner le bourrelet (a) et la ride de l'écorce (b)

 

Une coupe correcte se fait au ras du renflement sans laisser de chicot (c).

 
 
         
   

La gestion du bocage