Gelbvieh
 LES VACHES ALLEMANDES
 
 Gelbvieh

 

 Maman Gelbvieh


Origine

 

Originaire de Franconie, elle est aussi appelée blonde d'Allemagne (German yellow aux États-Unis. Elle est issue de croisements dès le XVIIIe siècle entre pie rouge des plaines, (red holstein, Deuts-ches rotbunte) simmental et bru-ne. Les caractéristiques de race qu'on voulait obtenir ont été défi-nie en 1872 : couleur unie, bonne musculation et aptitude au travail. L'association des éleveurs de la race a été fondé en 1897 avec l'ouverture du livre généalogique. Au moment de la Seconde Guerre mondiale, du sang de danoise  rouge a été introduit.

 

La Gelbvieh se trouve en Franconie et en Thuringe Du fait des petites exploitations dans la région le nombre est en diminution. En 2004, il y avait 5400 vaches et 44 taureaux inscrits au herd-book 

 

Sa semence a été introduite aux États-Unis en 1971. Elle a servi à développer une race 15/16 ème de Gelbvieh et participe à des programme de croisements avec des zébus.

 

Morphologie

 

Elle porte une robe uniforme brun clair à froment et des cornes courtes en croissant. Ses muqueuses sont rosées.

 

Elle est de taille moyenne, avec une bonne musculature et un squelette robuste. Les femelles pèsent entre 650 et 800 kg, pour une taille de 1,34 à 1,40 m.

 

Aptitudes

 

Race à double fin, elle produit 4700 kg de lait par lactation, au taux butyreux de 3,9 % et au taux protéique de 3,5 %. De plus en plus remplacée pour la production laitière par des races à meilleur rendement, son lait sert à élever des veaux lourds à croissance élevée, parfois en croisement avec des pures races à viande.

 

En Amérique, ses qualités de vache allaitante sont sélectionnées. Elle n'est plus considérée comme mixte, mais comme seule race à viande.  

 

Papa Gelbvieh


Les semences importées ont été choisies sur des lignées sans cornes. Ainsi, la branche américaine se distingue de la branche européenne.

   

Les vaches Allemandes