Hubert Latham 1909
 CONQUÊTE DE L’AIR
 
 HUBERT LATHAM MOURMELON-LE-GRAND 1909

 

 

Hubert Latham (1883 - 1912) France

Pilote sur monoplan Antoinette n° 11, 13 et 29 au 1er meeting mondial d’avion de 1909.

Pilote sur monoplan Antoinette n°29 à la 2ème semaine aéronautique de Champagne 1910.

 

 

Ses records

 

Champion du 1er meeting mondial d’avion : Champagne 1909 Sur Avion Antoinette n° 13

Grand PRIX de CHAMPAGNE de la distance : (2ème lauréat 154,5 km et 5ème lauréat 111 km )

1ere Coupe Gordon-Bennet de Reims-Champagne 3ème Lauréat (20 km à 69,4 km/h)

PRIX HEIDSIECK et Louis ROEDERER de la VITESSE 2ème lauréat (30 km à 71,26 km/h)

PRIX HEIDSIECK et Louis ROEDERER de la VITESSE 6ème lauréat (30 km à 60 km/h)

PRIX POMMERY du TOUR de PISTE 3ème Lauréat (10 km à 70,4 km/h)

Champion du PRIX MOËT & CHANDON de l’ALTITUDE : 155 métres

 
     

Arthur Charles Hubert Latham est un pionnier de l'aviation, né à Paris 8e le 10 janvier 1883 et est mort près de Fort Archambault (actuel Sarh, Tchad), le 7 juin 1912.

 

Son premier exploit aérien est une traversée de la Manche en ballon, avec son cousin Jacques Faure les 11 & 12 février 1905.

 

En 1906 et 1907, il pilote à Monaco, des bateaux de course Antoinette.

 
     

En 1908, il assiste à l’un des vols de Wilbur Wright et décide d'apprendre à piloter sur monoplan Antoinette, il devient même instructeur et aura Marie Marvingt comme élève.

 

En 1909, il est employé comme pilote d'essai de la société Antoinette et il remporte plusieurs trophées : endurance, distance, vitesse, hauteur, empochant 50 000 francs au meeting de Reims-Bétheny.

 

 
     

Sa carrière d’aviateur

 

Elle commença en 1909 par une double tentative de la traversée de la Manche. Ces tentatives firent de lui quelqu’un de très populaire. Deux fois il essaya le difficile exploit, deux fois il échoua, la seconde fois au port, si l’on peut dire, à moins de 500 mètres de la côte anglaise. C'était le 19 juillet 1909. Le 25 de ce même mois, Louis Blériot réussissait cet exploit et recevait le prix du Daily Mail pour cette traversée de Sangatte à Douvres.

 

 

   

Le premier, il survola une grande ville d’un bout à l’autre, en allant de Johannisthal à un autre faubourg de Berlin, passant ainsi au-dessus de la capitale prussienne.

 

C’est à lui que, lors du fameux meeting de Reims, fut offerte, le 30 août 1909, la somme de 10 000 F constituant le Grand Prix décerné par Le Petit Journal, attribué à celui des aviateurs ayant accompli avec des aéroplanes les performances les plus remarquables.

 

 
   

Hubert Latham se signala encore à l’admiration de la foule de Blackpool, en Angleterre, en volant pendant une tempête terrible. Enfin, le 7 janvier 1910, à Mourmelon-le-Grand, il continuait la série de ses vols en hauteur, battant encore ses précédents records en atteignant 1 100 m d’altitude.

 

 
     

Enfin, le 13 août, les Parisiens assistaient à une nouvelle prouesse de leur aviateur préféré. Hubert Latham suivit les rives de la Seine et doubla la Tour Eiffel, en passant au-dessus du Grand Palais.

 

Une magnifique randonnée lui valut le prix de 25 000 F du Daily Mail, destiné à l’aviateur ayant parcouru la plus grande distance à travers champs.

 
     

Latham réalisait des vols et surtout des virages d’une audace incroyable. Il n’en prenait nulle vanité et disait avec une insouciance où se mêlait quelque tristesse : « ma témérité n’est que de l’indifférence. Je sais que les médecins m’ont condamné ; je mourrai jeune. Mourir pour mourir, j’aime autant finir dans une chute d’aéroplane ! » Il est mort jeune, en effet, le courageux sportif, mais non point comme il croyait et comme il eût voulu mourir.

 

 
     

Il meurt en 1912, en Afrique équatoriale française, au cours d’une partie de chasse et est inhumé au Havre en 1914.

 

Son buste est érigé dans la rue principale, face à la place de l'hôtel de ville, à Maillebois (Eure-et-Loir). Ses parents y possédaient le château qui est toujours propriété de la famille. Il existe aussi un monument à Latham sur les falaises entre Calais et Boulogne-sur-Mer et il figure au musée du lien transmanche au Mont Saint-Hubert.

 
   

Tombe de Latham au cimetiere de Sainte Marie du Havre


 
     

Conquête de l'air