Johann-Friedrich Karq 46eme Abbé
  LES 49 ABBES DU MONT-SAINT-MICHEL
  JOHAN-FRIEDRICH KARQ 46eme ABBE 1703-1719
 

 

     
 

Fulgence Girard,

Histoire géologique, archéologique et

pittoresque de Mont Saint-Michel,

Avranches, E. Tostain, 1843

 

Johann-Friedrich Karq, baron de Bebembourg, seigneur de Kirchsletten, à Beunberg en Franconie, le 19 février 1648 et mort fin 1719

 

Religieux allemand, quarante-sixième abbé du Mont Saint-Michel, de 1703 à 1719.

 

À la mort de Texier de Hautefeuille, Jean-Frédéric Karq fut élevé à la dignité d’abbé du Mont Saint-Michel le 26 mars 1703. Ayant reçu ses bulles pontificales le 15 octobre suivant, et prit possession de sa place le 7 février 1704.

 

Ce fut au prieur qu’il délégua l’exercice de ses pouvoirs, à titre de vicaire-général et de procureur universel.

 

Johann-Friedrich Karq

 
         
 

Il ne cessa jamais de manifester pour son monastère la bienveillante protection que ce monastère avait sans cesse obtenue du précédent abbé. Ce prélat sut toujours, par ses lumières et l’excellence de son esprit, se concilier et mériter la confiance des princes sous le sceptre desquels il vécut. Il fut d’abord le conseiller intime du souverain de Bavière, qui le nomma président de son conseil ecclésiastique. L’empereur Léopold lui destinait l’évêché de Wiener Neustadt en Autriche : il devint enfin le chancelier de l’électeur de Cologne.

 
         
 
CPA collection LPM 1960
 
         
   

Les 49 Abbés du Mont Saint Michel