L'Aéronautique militaire
  ET SI ON EN PARLAIT...
   
  AERAUNAUTIQUE MILITAIRE
         
 

L'Aéronautique militaire

Les prémices de l'aviation militaire

Texte d'aprés wikipédia

CPA Collection Costumes militaire du LPM

 

Le premier emploi de la troisième dimension dans les opérations militaires remonte à 1793, avec la création d'une compagnie d'aérostiers. Le ballon l'Entreprenant est crédité de service ayant permis la victoire lors de la bataille de Fleurus en 1794.

 

Au cours de la guerre de 1870, Paris s'est retrouvée encerclée. Des ballons à gaz, avec nacelle, ont été utilisés pour transporter notamment le courrier civil ou militaire, et des passagers, ainsi que des pigeons. Léon Gambetta quitte la capitale à bord du Ballon monté L'Armand Barbès, il rejoint le gouvernement replié à Tours.

 

À la fin du XIXe siècle apparaît l'aéronef à voilure rigide, il transforme complètement l'esprit de la conquête de l'air.

 
 
    Ballon captif Armée de la Moselle à Fleurus  
     
 

L'armée s'intéresse très tôt à cette nouvelle invention : dès 1909, le ministère de la Guerre accorde 400 000 francs-or à l'aéronautique. La part du budget de la guerre consacré à l’aviation passe à 1,4 million en 1910. Il atteint 7 millions en 1911.

 
         
 
 
 
  Départ d'un ballon Siege de Paris 1871   Aérostiers en manoeuvres  
         
 

Le génie achète en septembre 1909 cinq appareils pour étudier leurs applications militaires  : deux à Orville et Wilbur Wright, deux à Henry Farman, un à Louis Blériot. Début 1910, l’artillerie commande sept aéroplanes  : deux Wright, trois Henry Farman, deux Antoinette. C'est du 9 juin 1910 que sont datés les débuts de l'Aviation militaire en France avec le premier raid effectué par les officiers Albert Féquant et Charles Marconet du camp de Châlons-sur-Marne à Vincennes à bord d'un Farman. L'état-major prend alors la mesure de l'intérêt de l'emploi militaire de l'aviation en engageant des aéroplanes au côté de dirigeables lors des grandes manœuvres de Picardie en 1910. Dès lors, le brevet de pilote militaire est créé (en 1911), le premier concours d'avions pour une commande militaire est organisé sur le terrain d'aviation de Reims et la loi du 29 mars 1912 consacre l'« aéronautique militaire » comme arme aux côtés des quatre armes « de tradition » que sont l'infanterie, la cavalerie, l'artillerie et le génie militaire.

 
         
 
 
 
  Départ d'un dirigable   Dirigeable aux commande  
         
 

Les cinq premières escadrilles ont été créées au début de 1912 (Deux ans et demi avant le début de la Première Guerre mondiale, et bien avant la création officielle de l'armée de l'air en 1933).

 

Ces cinq escadrilles, constituées chacune de six avions d'un même modèle étaient:

     
   

L'escadrille Henry Farman,

H.F. 1 à Châlons;

L'escadrille Maurice Farman,

M.F.2, à l'école de Buc;

L'escadrille Blériot,

BL.3,à Pau;

L'escadrille Deperdussin,

D.4, à Saint-Cyr;

L'escadrille Maurice-Farman,

M.F. 5, à Saint-Cyr.

 
 
      Départ d'un Biplan Farman  
         
 
 
 
  Monoplan Antoinette   Monoplan Blériot  
         
   

Et si on en parlait...