L'alentejana
  LES VACHES PORTUGAISES
   
  ALENTEJANA
         
 

Vache Barrosa Photo E. DESFOSSEZ

 
     
 

L'alentejana

 

Origine

 

Elle appartient à la branche rouge du rameau rouge. Elle ressemble beaucoup à la retinta espagnole dont elle est cousine. Elle doit son nom à la région de l'Alentejo au centre du pays. Autrefois important, l'effectif diminue. Il a pâti du croisement avec des limousines ou charolaises. L'agriculture portugaise a pris conscience de son patrimoine génétique, et un plan est en cours de mise en place pour la sauvegarde des races anciennes. Le livre généalogique date de 1970.

 

Morphologie

 

Elle porte une belle robe rouge unie, des muqueuses couleur chair et de longue cornes en lyre ouverte. La race garvonesa porte une robe rouge acajou, avec la tête et les pattes très sombres, presque noires.

 

C'est une race de grande taille: 140 cm au garrot pour 600 kg chez la vache et 155 cm pour 950 kg chez le taureau.

 

Aptitudes

 

C'est une race qui fournissait autrefois du travail de traction et de la viande. Une sélection actuelle l'oriente vers une spécialisation viande accrue. Une dénomination d'origine "carne alentejana" (viande d'alentejana) a été créé.

 

C'est une race rustique élevée en système extensif dans de grands espaces semi arides. Elle supporte la rareté de l'alimentation estivale et reconstitue bien ses réserves. La vache est une bonne mère qui vêle sans difficultés et élève son veau grâce à la richesse de son lait. Ses qualités reconnues la font être recherchée en croisement avec des races bouchères. Pour pérenniser le système, il est alors nécessaire de prévoir des élevages en race pure destinés au renouvellement des mères.

 
     
 
 
     
   

Les vaches Portugaises