La Bergeronnette flavéole
 OISEAUX EN BAIE DU MONT SAINT MICHEL
     
 La Bergeronnette flavéole

 

La Bergeronnette flavéole

 

La Bergeronnette flavéole est la sous-espèce dite britannique de la Bergeronnette printanière. Elle niche en Angleterre, dont elle évite le Sud-Est, et est absente de la plus grande partie de l'Écosse, ainsi que du Pays de Galles et de toute l'Irlande. Elle est également présente sur la frange côtière continentale allant du Finistère aux Pays-Bas, puis dans le Sud-Ouest de la Norvège. En France, elle niche sur toute la bordure maritime, depuis la frontière belge jusqu’au Sud du Finistère. Elle s’enfonce parfois de plusieurs dizaines de kilomètres dans les terres, en particulier dans le Nord de la France où elle cohabite sur une large bande, et s’hydride, semble-t-il assez souvent, avec la sous-espèce type (Motacilla flava flava). Sur les secteurs plus proches du littoral, et en allant vers l’ouest, elle devient pratiquement exclusive par rapport à la sous-espèce type. On notait, en 1938 qu’elle « séjourne en Haute-Normandie du début d’avril à la fin de septembre. Elle est ici la forme la plus commune et se reproduit dans toute la région, mais en plus grand nombre toutefois sur le littoral et dans la Basse-Seine ». En Haute-Normandie, elle occupe essentiellement les prairies humides de la basse vallée et de l’Estuaire de la Seine, ainsi que les milieux favorables du littoral cauchois et du Pays de Bray.

     

En remontant la vallée de la Seine, ce n'est qu'à l'est de la boucle de Jumièges que flava devient dominante, quelques flavissima nichant encore au milieu des printanières type à la hauteur de la boucle de Poses (Eure). Sur la frange littorale, elle niche (et domine largement la sous-espèce flava) jusqu’à plusieurs kilomètres, voire dizaines de kilomètres, à l’intérieur des terres, en Pays de Bray.

 

Ou l'observer en baie du Mont-Saint-Michel:

 

Le GR223 est parfait pour découvrir cette belle sous-espèce, au niveau de l'herbu de Saint-léonard entre les pointes du mont Manet

 

 

 Galerie : © John Gould


 

Oiseaux en baie du Mont Saint Michel