La Bergeronnette grise
  Oiseaux du terroir en Cotentin
  LA BERGERONNETTE GRISE
         
 
 
 

Bergeronnette grise Galerie : © Jean-Michel Peers

 
         
 

La bergeronnette grise construit son nid sur le sol entre les herbes hautes. Elle se reconnaît au vol caractéristique des bergeronnettes ondulant sur leur trajectoire. A l'atterrissage, l'équilibre est repris grâce à une agitation rapide de la queue. A terre, la bergeronnette sait fort bien se déplacer en courant rapidement.

 
 

 

 
 

La bergeronnette grise est un oiseau bien connu, remarquable par ses contrastes de noir et blanc.

 

L'occiput, la nuque, le menton, la gorge, le jabot ainsi que la queue sont noirs. Le manteau est gris, tout le reste est blanc ou gris.

 

Chez la femelle, une partie de ce qui est noir chez le mâle, est d'un gris foncé. Les oisillons sont surtout brun-gris, avec des taches plus sombres sur la gorge.

 

Après la mue d'été, mâle et femelle perdent la teinte noire du menton et de la gorge, seule la poitrine conserve sa couleur d'origine.

 

Galerie : © John Gould

 
         
 

Plusieurs races sont apparues sur l'immense territoire de l'Europe et de l'Asie. qui se différencient principalement par l'importance et l'agencement du gris et du noir dans leur coloration.

 

La bergeronnette de Yarrell, notamment, qui vit surtout en Grande-Bretagne et le long des côtes de la Mer du Nord, se caractérise par son dos noir et par son vol en longues lignes ondoyantes. Elle peut se rencontrer dans l'ouest de la France.


Jeunes : Ils sont teintés de brunâtre et ils n'ont pas de front pâle. Ils ont des sourcils ternes, des joues sombres et un croissant pectoral gris foncé.

 

Galerie : © Henry E. Dresser

 
         
 

A voir à proximité des habitations et des points d'eau. Elle niche dans les interstices des murs de pierre, sous les toits, dans les ponts ou dans des trous d'arbres. 

 
         
   

Oiseaux du terroir en Cotentin