La Braunviech

LES VACHES SUISSE
   
  LA BRAUNVIECH 
         
 

La Braunviech

 
 
 
 
Origine et répartition

 

Elle appartient au rameau brun. Elle est arrivée en Suisse avec les peuples venus de l'Est à la chute de l'Empire romain. Elle s'est découvert une terre de prédilection dans l'est de la Suisse. Elle a été soumise à la dure sélection des vallées alpines et à la rudesse des alpages pendant plus d'un millénaire. Chaque région a développé sa race, donnant des variantes blondes, brunes, grises, brun-rouge et même pie au contact de la simmental.Au XVIe siècle, douze types différents de brune étaient répertoriés.

 

Une sélection rigoureuse visant à garder les plus beaux spécimens a été mise en place dans l'élevage de l'abbaye de Einsiedeln dans le canton de Schwytz. Au XIXe siècle, leur race a intéressé leurs voisins et ils ont alors commencé à exporter leur bétail dans les régions alentour. Un type unifié s'est alors dessiné, bien que des races anciennes se soient maintenues: la rätisches grauvieh, ou grise rhétique, par exemple.


Dans les années 1970, des éleveurs ont importé massivement des semences de taureau brown swiss. La race mixte s'est alors spécialisée progressivement vers le lait. Aujourd'hui, elle est une race incontournable en Suisse. Elle représente 47 % de l'effectif bovin juste derrière la simmental.


Une association d'éleveurs a refusé l'introduction de semence américaine. Ils élèvent à part leur troupeau de braunvieh originelle qu'ils considèrent plus rustique dans leur environnement difficile. À terme, il est possible qu'ils séparent définitivement leur race en créant leur livre généalogique.

 

Morphologie

 

Elle porte une robe brune dont les tons peuvent aller du froment-gris au chatain foncé en passant par le gris. Le taureau est plus sombre au garrot. Le muffle est gris-ardoise entouré d'une auréole blanche. Les oreilles sont garnies de longs poils blancs qui font penser à de la peluche. Les cornes sont courtes et fines à bout sombre.


Elle mesure 135 à 140 cm au garrot pour 600 à 700 kg.

 

Aptitudes

 

C'est une race mixte qui s'oriente progressivement de plus en plus vers la spécialisation laitière. La production en alpage est de 5200 kg par lactation, portée à 6100 kg en élevage intensif. La race originelle reste quant à elle farouchement mixte.

 

C'est une race rustique, fertile, de bonne longévité, et une bonne mère pour les veaux.

 

Son adaptation à la zone montagneuse et sa facilité d'adaptation à la chaleur la font rechercher en croisement pour l'amélioration de la production laitière de nombreux pays.

 

Pour ceux qui lui consacrent leur élevage s'ajoutent des qualités subjectives: elle est belle, sa tête est fine et expressive et elle a un caratère très doux.

 
 
 
 
 
         
   

Les vaches Suisses