La Camarguaise
 LES VACHES FRANCAISES

 LA CAMARGUAISE
 
 

ORIGINE ZONE D’ELEVAGE


Cette race, à robe foncée noire ou brune, se caractérise par son petit format (femelles de 1,20 m et de  200 à 270 kg ; mâles de 1,30 m et de 300 à 450 kg) et par ses longues cornes portées en croissant,

en gobelet ou en lyre très relevée.

 

Les effectifs de la "Raço di Biou" sont de l’ordre de 10 000 à 12 000 animaux répartis sur plus de 100  élevages (manades). L'aire d'élevage (exploitation selon un mode extensif) est une zone comprise entre le littoral, Montpellier, Tarascon et Fos-sur-Mer. Une zone de transhumance l'hiver s'étend plus au nord.

Les animaux sont élevés pour les courses à la cocarde très populaires en Provence.

 

APTITUDES


Depuis peu (décret du 3/12/96 et arrêté du 20/01/97), la viande issue des animaux de cette race, ainsi que  de ceux de la race de combat Brave, peut être valorisée sous la forme d'une Appellation Contrôlée  "Taureau de Camargue". Les élevages pouvant avoir droit à cette AOC sont situés dans une zone géographique inscrite sur les départements des Bouches-du-Rhône, du Gard et de l'Hérault. A l'intérieur de cette zone, une aire dite humide a été définie.

 

Le cahier des charges impose aux éleveurs les contraintes suivantes :

 

    - Elevage en zone sèche et humide ; nécessité de pâturer pendant 6 mois de l'année en zone humide ;

    - Chargement à l'hectare inférieur à 1 UGB / 1,5 ha de landes, parcours ou prairies ;

    - Elevage en extensif, réservé aux animaux de race Camargue et Brave, ainsi qu'aux croisés entre les deux races ;

    - Les critères de sélection génétique doivent correspondre aux us et coutûmes, liés à la vocation des jeux taurins, à l'exclusion de critères bouchers qui pourraient nuire à la combativité de l'animal et aux caractéristiques de la viande ;

    - Livre d'inventaire des cheptels tenu à jour.

 

De plus, il est imposé dans la suite de la chaine : l'abattage doit intervenir dès le chargement de la bétaillère ;

chaque animal est livré avec son DAB ; chaque opération d'abattage est conduite dans un souci de préservation du produit et non de productivité ; l'identification de la viande AOC "Taureau de Camargue" se fait au stade de la carcasse entière ; enfin, les animaux qui ont participé à des jeux taurins sont exclus de l'AOC.

 
 

Les vaches françaises