La Cascogne
 LES VACHES FRANCAISES

 LA GASCOGNE

 

 

SON LOOK

 

La Gasconne est une montagnarde, habituée des herbages pyrénéens.

 

Elle est donc une vache résistante et de taille moyenne, avec un poids courant de 600 kg, et une silhouette trapue, taillée pour la randonnée : poitrine ample, membres solides et courts, garrot épais et bas. Ses onglons durs et noirs en font une excellente marcheuse, son poil épais et ses muqueuses noires lui confèrent une bonne résistance à l'exposition au soleil.


Sa robe est unie, d'une couleur grise argentée, avec des marques noires sur le bord des oreilles. Sa tête est plutôt courte, au mufle large et au chignon peu garni. Ses cornes à pointes foncées sont arquées vers l'avant, et relevées à leur extrémité.

 

Cette race est aujourd'hui très réputée pour sa capacité à s'habituer aux conditions

de climat et de relief difficiles.

 

Ses qualités de vêlage, sa longévité, sa résistance aux mouches et la qualité de sa viande

 parachèvent ses nombreux atouts. Et puis, elle n’est pas très difficile pour la nourriture, toutes les ressources herbagères semblent lui convenir ... bref, la Gasconne est d'une rusticité exceptionnelle !

 

GEOGRAPHIE

 

La Gasconne est originaire de la région de Saint-Gaudens, et en bordure de la chaîne des Pyrénées.

 

Elle est aujourd'hui la principale race rustique allaitante des Pyrénées : ses qualités exceptionnelles permettent d'occuper les coteaux caillouteux et les flancs de montagne escarpés à végétation pauvre.

 

Il n'est pas rare qu'en estive, elle change elle-même de vallée !


On en compte aujourd'hui quelque 25.000 têtes en Midi-Pyrénées et en Languedoc-Roussillon. La race a aujourd'hui séduit de nombreux éleveurs dans le monde, notamment les éleveurs anglais, écossais, tchèques ou sud-américains.

 

HISTOIRE

 

Même si ses origines sont clairement établies, la Gasconne aurait néanmoins subi des influences

 ibériques ou asiatiques.

 

 Elle a été pendant des générations vouée aux travaux de trait, où il n'était pas rare de voir des vaches mises au joug en même temps qu'elles produisaient leurs veaux.


En 1994, la race a fêté les 100 ans de son livre généalogique (herd-book), qui regroupe en fait deux rameaux : la Gasconne à muqueuses noires et la Gasconne aréolée.


Son succès indéniable en-dehors des frontières de la France nous font penser que son histoire est loin d'être finie

 

 

Les vaches françaises