La Chèvre des fossés
  LES CHEVRES
  LA CHEVRE DES FOSSES
         
 
 
         
 

Origine et zone d’élevage

 

La chèvre commune de l’Ouest, parfois dite « Chèvre des talus » ou plus souvent « Chèvre des Fossés » est une population caprine relique. Elle occupait traditionnellement les provinces normandes et bretonnes, débordant vers les départements limitrophes des Pays de la Loire.

 

Poids :

Poids de Boucs : 50 à 60 kg

Poids des Femelles : 30 à 40 kg

 

Qualités :

Rusticité, adaptation au climat doux et humide.

Prolificité, qualités maternelles.

Docilité, respect des espaces clos.

Potentiel laitier en cours d’évaluation

 
 
         
 

Histoire, Aptitudes

 

Chèvre vivrière, symbole de la subsistance familiale dans les milieux les plus modestes, cette chèvre était la « vache du pauvre », fournissant lait, viande, peau et parfois travail aux ruraux sans terres et aux déshérités.

 

La bique était élevée au piquet, mise à paître la journée dans les ronces et broussailles des sentiers, sur les bordures des fossés ou encore le long des talus ... d’où son nom, sa docilité et sa rusticité.


La majorité des sujets existants aujourd’hui sont élevés dans un double objectif de conservation de la race et d’entretien des espaces naturels. Une forte proportion des éleveurs adhérents à l’association sont des amateurs passionnés par cette chèvre. Cet animal docile et familier fait alors office de tondeuse-débroussailleuse. Cette chèvre trouve également sa place dans l’entretien d’écosystèmes protégés, où son aptitude à valoriser les ligneux permet de limiter efficacement le développement des broussailles.

 
 
   
 
 
   
 
     
 

Quelques éleveurs professionnels débutent également la valorisation agricole de la race

 
         
   

Les chévres