La Fuligule milouinan
 

OISEAUX des zones humides en Manche

  LA FULIGULE MILOUINAN
         
 
 
 

PHOTO DE René LORTIE

     
         
 

Après avoir niché 3 mois et demi dans le grand nord pendant que les eaux douces sont complètement libres, la fuligule milouinan revient vers nos côtes. Ce canard plongeur cherche sa nouriture entre 2 et 6m sous la surface des étangs. Il se nourrit de mollusques, de crustacés, d'insectes et de plante palustres. La fuligule niche seule ou en petits groupe. Elle gratte le sol et garni le nid de végétaux et de duvet.

 

Quelques critères évidents permettent une facile reconnaissance : à tout âge, il a une silhouette massive, un bec large et un crâne arrondi. Le mâle fuligule milouinan possède une tête, une poitrine et un arrière du corps noirs contrastant particulièrement avec le dessus gris, le ventre et les flancs blancs.

 
     
 

La femelle est brun terne avec un large anneau blanc à la base du bec. Quelques discrètes taches blanches sont présentes à proximité du bec. Les juvéniles se caractérisent par une absence de blanc à la tête, ce qui entraîne parfois la confusion avec le fuligule morillon.

 
 
         
 

Galerie : © John Gould

 
     
 

 A observer sur la réserve naturelle de la mare de Vauville chaque hiver

 
         
   

Oiseaux des zones humides en Manche