La Pie Rouge des Plaines
  LES VACHES FRANCAISES
 

LA PIE ROUGE DES PLAINES   -13

     
 

La Pie Rouge des Plaines

 
 

 

Origine et répartition

 

Cette race a été créée vers 1966 par un croisement absorption de la race armoricaine avec des bovins pie rouge originaires des Pays-Bas (MRY) et d'Allemagne. (Deutsches rotbunte) Dans les années 1980, des apports de sang holstein ont été faits pour améliorer les aptitudes laitières de la race. Elle provient principalement d'une population pie rouge de Hollande, d'Allemagne et de Bretagne. Elle est différente de la red holstein qui n'est qu'une sélection de la holstein sur la couleur de robe. On la trouve en France dans les régions de l'Ouest : principalement en Bretagne (80 %), en Haute-Normandie, dans le Centre, ainsi que dans le Massif central. Le cheptel compte environ 35 000 vaches reproductrices dont 10000 inscrites. La faiblesse de l'effectif est compensée par un programme de testage commun avec l'Allemagne et un accord avec Allemands et Néerlandais pour utiliser une banque commune de semence.


Elle est une alternative à la normande et à la prim'Holstein dans les élevages laitiers de cette région d'où provient la majorité des produits laitiers français hors AOC.

 

Morphologie

 

 Elle porte une robe pie rouge avec des cornes en croissant dirigées vers le bas.


C'est une race de grande taille. 145 cm au garrot pour 750 kg chez la vache et 150 cm pour 1000 kg pour le taureau.

 

Aptitudes

 

Une production laitière riche, une bonne valorisation bouchère, sont, avec la longévité, les qualités de la PIE ROUGE DES PLAINES.

 

En plus des performances laitières, le revenu « viande » n’est pas négligeable dans le résultat final :

    -Les vaches de réformes sont bien valorisées ;

    -Il en est de même pour les taurillons ;

    -Les veaux de 8 jours sont très recherchés pour l’engraissement.

 
     
 

Taureau Pie Rouge des Plaines

 
     
   

Les vaches françaises