La Prim'Holstein
  LES VACHES FRANCAISES
 

LA PRIM'HOLSTEIN   -09

     
 

Prim'Holstein

 
 

 

Origine et répartition

 

L'histoire d'une star internationale n'est pas facile à raconter.

 

La vache Pie Noire a longtemps été connue sous le nom de Française Frisonne Pie noir, patronyme qu'elle devait à ses anciennes origines hollandaises, puisqu'elle descendait directement de la Frise Hollandaise.

 

Son entrée en France remonte au XVIIIème siècle, où ses aptitudes laitières ont rapidement fait sa renommée. Son développement fut spectaculaire, et son livre généalogique (herd-book) fut créé à la finde la première guerre mondiale.

 

Sa présence a encore augmenté après la deuxième guerre mondiale, avec la mise en place du contrôle laitier et une sélection basée sur le taux butyreux du lait (teneur en matières grasses).

 

Ce n'est qu'en 1990 qu'elle a été baptisée Prim'Holstein, à la suite de l'apport de sang de vaches Holstein américaines (descendant également de la Frise hollandaise). Elle se distingue aujourd'hui de la Holstein par le taux protéique de son lait, indispensable à la fabrication du (bon !) fromage.


En Belgique, on l'appelle la Pie noire de Belgique ... en fait, cette vache change de nom à chaque fois qu'elle passe une frontière !

 

Morphologie

 

Non seulement sa rusticité lui a permis de s'imposer, mais elle s'est très vite adaptée aux conditions d'élevage industriel, notamment grâce à sa mamelle adaptée à la traite mécanique. Elle a ainsi envahi les exploitations de tous les pays, rendant sa robe noire et blanche aussi célèbre que les traits verticaux du zèbre.


Ses mensurations sont bien connues : poitrail et mufle larges, membres robustes, tête courte, et – bien sûr – mamelle volumineuse.

 

Efflanquée, avec des hanches saillantes, elle pèse tout de même en moyenne 700 kg. Il n'est pas rare que les meilleures vaches Prim'Holstein atteignent des productions annuelles allant jusqu'à 10.000 kg de lait. La production moyenne se situe autour de 8.470 kg.

 

Aptitudes

 

Cette véritable usine à lait domine le troupeau laitier français depuis le milieu des années 1950. Elles sont plus de 3.100.000 en France à mener la vie dure à la Normande et à la Montbéliarde ou à l'Abondance, anciennes prétendantes à la première place mais impitoyablement rétrogradées aux places suivantes dans le classement des vaches laitières françaises.

 

Cette vache, qui se fait encore de temps en temps appeler Hollandaise, ou Frisonne, est la « vache à lait » de nombreux pays à travers le monde

 
 
 
 

Taureau Prim'Holstein

 
 
 
   

Les vaches françaises