La Rouge Flamande
 

LES VACHES FRANCAISES

LA ROUGE FLAMANDE -16

     
 

Origine et répartition


La ROUGE FLAMANDE, à l’origine commune aux races du Nord et de l’Europe est une des plus

anciennes races françaises. Son Herd Book a été créé en 1886 à Bergues dans le Nord. Au Salon Agricole de Paris de 1935, une FLAMANDE « Victorieuse », totalisait déjà 3 lactations successives à plus de 10 000 kg de lait.

 

Principalement présente en région Nord-Pas de Calais, la ROUGE FLAMANDE possède néanmoins

quelques élevages dans la Somme, les Ardennes et en Normandie.

 

Ses effectifs sont estimés à 3 500 vaches.

 

Selection


Les objectifs de sélection de la race Rouge Flamande sont essentiellement basés sur deux critères : la production, avec l’amélioration de la quantité de lait et des taux protéiques, et la morphologie, avec le maintien d’animaux de grande taille et l’amélioration de la qualité des mamelles.

 

La race Rouge Danoise, longtemps utilisée en croisement d’absorption pour diversifier les souches et influencer les caractères de production laitiers, est dorénavant utilisée avec plus de discernement. La totalité des taureaux rentrant dans le programme de testage ont une ascendance maternelle française, avec l’objectif de réduire à environ 25% le sang danois actuellement présent dans la race. Aujourd’hui, le retour à une race adaptée à son territoire et porteuse de signes de qualité jouent en la faveur des souches françaises, plus recherchées pour des raisons de taille et de rusticité.

 

Aptitudes


La ROUGE FLAMANDE fait partie des races laitières spécialisées de grand format. Elle concilie une production de haut niveau avec une richesse du lait en matière protéique très intéressante.

 

Son nom est associé aux productions fromagères fermières BERGUES, MIMOLETTE, MAROILLES. Ses principales qualités d’élevage sont la facilité de vêlage et la solidité des aplombs et des onglons. Elle compense un certain manque de précocité par une longévité reconnue.

 

 
 

 

 
   

Les vaches françaises