Le beurre
  VIVRE NORMAND
  LE BEURRE
 


     
 

Publié dans LE PARLER NORMAND

 

Le beurre a toujours été très apprécié par les Normands. La terre normande n’est-elle pas « beurrée des Dieux » ? On le retrouvait et on le retrouve encore, c’est bien connu, dans tous les plats, toutes les préparations. Et si jadis, on beurrait les galettes et le pain qui accompagnait le repas,  ce n’est vraiment qu’à partir du XIXe  siècle qu’on vit les Normands en faire une grosse consommation et l’ajouter au fromage et même aux fruits !

 

Certaines expressions nous sont restées, qui témoignent de la cherté du beurre au temps jadis et de l’attention que portait le paysan à ne point gâcher : « Combien qu’i y a de vaches t’cheuté* ? disait-on à celui qui beurrait trop largement son pain. Et, lorsqu’on parlait d’un gaspilleur, on s’exclamait : « I met l’beurre à la broche !** »

 

Le beurre était si présent dans la vie des paysans, tant par sa consommation que par toutes les activités que sa fabrication imposait, que même les enfants l’intégraient dans leurs jeux. Ainsi, l’un de leurs favoris était de répéter le plus rapidement possible et sans se tromper

 

«  Si j’était petit pot à beurre, je me dépetipotabeurrerais bien ! »


* "Combien y-at'il de vaches chez toi ?"

** "Il met le beurre à la broche !"

 

 

CPA Collection Ces bons Normands du LPM

 
         
   

Vivre Normand