Le Faucon crécerelle
  Oiseaux du terroir en Cotentin
  LE FAUCON CRECERELLE
         
 
 
 

 Galerie : © René Dumoulin

 
         
 

Le faucon crécerelle survole son territoire de chasse à faible altitude, stoppe de façon stationnaire dans la position du "St Esprit", puis s'abat comme une pierre sur sa proie dès qu'elle est repérée.

 

Saisie par les serres d'une patte, les campagnols, scarabées, criquets, lézards et orvets sont emportés dans les airs jusqu'au perchoir avant d'être dépecés.

 

Le faucon crécerelle a une petite envergure (80cm) qui lui permet de nicher dans des endroits variés tel un clocher, un creux de maison ou de falaise de façon sédentaire.

 

Comme tous les rapaces, il rejette sous la forme de petites pelotes ovales les os, poils et autres parties indigestes des ses victimes.

 

Découvertes sur le sol, elles révèlent la proximité d'un nichoir.

 
Galerie : © René Dumoulin
 
         
 

Le bec du Faucon crécerelle est court et recourbé dès la base. Parfois appelé Émouchet ou Mouquet dans nos campagnes, la crécerelle comme le nomme les ornithologues doit son nom à son cri aigu. Tinnunculus vient du latin tinnio et signifie "tinter, rendre un son clair".

 

Le faucon crécerelle mâle a la tête, la nuque et les côtés du cou gris bleuté. La cire et le cercle oculaire sont jaune-citron.

 

Comme les autres faucons, il a une moustache noire. Le bec est gris foncé. Les pattes et les doigts sont jaunes.


La femelle a la tête et la nuque châtain clair, rayées de brun foncé. La moustache est moins nette que chez le mâle. Elle est plus grande que le mâle.

 

L'immature ressemble beaucoup à la femelle, et n'en diffère que par son plumage qui est davantage rayé.

 

Galerie : © John Gould

 
 

 

     
 

S'observe sur toutes les landes de la côte ainsi que le long du sentier littoral de la Hague et du Val de Saire.

 
         
   

Oiseaux du terroir en Cotentin