Le marchand de mort aux rats
  METIERS D' AUTREFOIS ILLUSTRES                 -5/10
  LE MARCHAND DE MORT AUX RATS
       
 

Ce métier ne vous dit peut-être rien mais il était pourtant très populaire au Moyen-âge. Le marchand de mort-aux-rats portait à travers les rues une longue perche couverte de dépouilles de rats et proposait ses souricières aux parisiens.

En effet, même si la plupart des français élevaient des chats pour chasser ces vilains rongeurs, les rats étaient toujours aussi présents dans les rues de la capitale !

 

Le marchand de mort-aux-rats faisait une démonstration qui mettait tous les habitants d’accord : à ces cotés se trouvait un gros chat, l’œil mis clos, et des souris dans une cage. C’était alors un évènement auquel tout le monde voulait assister ! On attendait en silence l’instant terrible où le chat allait manger la souris. Pourtant rien ne venait car le félin était gavé de nourriture et digérait son copieux repas. « Voyez M’sieurs-dames, un chat c’est juste bon à se chauffer au coin du feu mais avec une souricière par contre, c’est autre chose ! ».

 

S’en suivait ensuite la vente en grande quantité des fameux pièges à rats.

 

Ce métier s’appelle aujourd’hui… dératiseur

 
 
         
   

Métiers d'autrefois illustres