Le merle noir
  Oiseaux du terroir en Cotentin
  LE MERLE NOIR
         
 
 
 

 Galerie : © Nicole BOUGLOUAN

 
 
 
 

Le merle noir reste une espèce commune dans les villes et les jardins, mais il est toujours présent en pleine campagne. Sédentaire dans son habitat, nous avons la chance de le voir toute l’année. Son magnifique chant flûté accompagne l’aube et le crépuscule au printemps, mais parfois, ses cris d’alarme répétés sont durs à notre oreille, même si nous savons qu’ils ont pour but de prévenir les jeunes de la présence d’un prédateur. Il se nourrit de fruits, de vers de terre qu’il débusque de façon très habile, et ne dédaigne pas les graines de tournesol en hiver. Très territoriaux en période de nidification, ils sont plus tolérants en hiver et des petits groupes arpentent le sol à la recherche de nourriture. Leur nid est un chef-d’œuvre fait d’herbes et de boue, et tapissé de végétation douce.  La femelle construit le nid en trois jours environ, dans la fourche d’un arbre, dans une haie ou un arbuste.

 

 
 

Le merle noir est un oiseau élégant, assez territorial en période de reproduction. Son chant mélodieux est apprécié des humains auprès desquels il vit de plus en plus fréquemment.

 

Le mâle adulte a le plumage entièrement noir et luisant. Le bec et le cercle oculaire sont jaunes. Les yeux sont brun foncé et les pattes noirâtres.

 

La femelle est d’un ton brun un peu roux, légèrement tacheté de tons clairs sur les parties inférieures. Sa gorge peut être plus claire, séparée de la face par une rayure malaire indistincte brun chamoisé.

 
 
         
 

Le bec est de couleur brunâtre avec la base jaune. Elle a les yeux brun foncé et les pattes sombres.


Le juvénile est brun foncé, avec les parties supérieures striées de beige chamoisé, et le dessous intensément tacheté également. Son bec est brunâtre.

 

Le jeune mâle de un an garde encore les rémiges brunes, alors que son bec foncé devient jaune.

 

Le merle noir est sujet à l’albinisme. Certains oiseaux ont plusieurs plumes blanches contrastant avec le plumage noir. L’albinisme est une absence complète de pigment.

 

Plusieurs sous-espèces sont réparties dans diverses régions du monde, et diffèrent par les couleurs du plumage et des variations de taille. L’allure générale reste la même et les comportements sont similaires.

 
       
 
 
         
 

Le merle noir reste une espèce commune dans les villes et les jardins, mais il est toujours présent en pleine campagne.

 
         
   

Oiseaux du terroir en Cotentin