Le Rouge gorge
  Oiseaux du terroir en Cotentin
  LE ROUGE GORGE
         
 
 
 

 Galerie : © René Dumoulin

 
   
 

Ami de l'homme lorsqu'il vient se poser près du jardiner qui laboure pour saisir les vers mis à jour, le rouge gorge sort rarement en plein soleil et préfère la fraîcheur des sous-bois ou des haies. Ce passereau se nourrit d'insectes, de larves et de petits vers.

 
         
 

Il gade âprement le territoire qu'il partage en couple. Son nid est installé à même le sol, sous des racines ou au coeur d'un buisson impénétrable. Le rouge gorge vole de branche en branche sur de courtes distance et sautille volontiers lorsqu'il se déplace sur le sol. Familier, il n'hésite pas à s'approcher des maisons l'hiver pour quémander de la nourriture ou picorer dans les étables.

 

Le rougegorge familier est aisément reconnaissable avec sa poitrine et la face rouge orangé, contrastant avec les parties inférieures blanchâtres. Les parties supérieures son brun-vert-olive, ainsi que les ailes et la queue.

 

Le bec conique est brun foncé avec la base claire. Les yeux sont noirs. Les pattes fines et les doigts sont brun clair.

 

Le juvénile a les parties inférieures densément tachetées de brun. Jusqu'à sa première mue, il lui manquera la tache rouge de l'adulte.

 
 
         
 
 
         
 

S'observe autour des hameaux, près des fermes, dans les haies des prés

 
         
   

Oiseaux du terroir en Cotentin