Le Tadorne de Belon
 

OISEAUX des zones humides en Manche

  LA TADORNE DE BELON
         
 
 
 

PHOTO DE Patrick MARQUES

     
         
 

Le plus grand des canards de surface en France.

 

Cet oiseau de grande taille entre l'oie et le canard se plaît près des rivages des marais et des estuaires où il se nourrit de petits mollusques et crustacés, de vers et d'insectes, ainsi que d'herbe. La vie en couple s'organise autour de la couvée de 8 à 15 oeufs installée dans un creux tapissé de duvet. Puis dès l'âge de 2 mois, les petits sont mis en crèches surveillées par quelques femelles.

 
     
 

Après 8 semaines, les parents abandonnent leurs progénitures et vont muer dans des lieux tranquilles. Leur envol sera impossible tant que leurs rémiges n'auront pas repoussé. Pendant cette période, ils devront éviter les prédateurs.

 

Le mâle et la femelle sont sensiblement identiques. La tête et le haut du cou sont verts, le reste du cou blanc. Le bec est rouge, avec une aspérité à la base chez les mâles.

 

Une large bande rousse ceinture la poitrine et le haut du dos.

 
 
         
 

Le milieu du ventre noir précède le reste du dessous blanc . Les faces latérales du dos noires encadrent la partie centrale blanche. Les ailes sont bigarrées blanc, noir, vert et roux. La queue blanche est maculée de noir à son extrémité. Les plumes sous-caudales sont rousses, les pattes palmées roses. Le tout donne un gros canard multicolore visible de loin.


En vol, tous les individus paraissent noirs

   
 
     
 
 

 

S'observe l'hiver au bord des mares et marais du littoral.

 
         
   

Oiseaux des zones humides en Manche