Les fiches de l'été "le bigorneau"
     
 

 

 

 
     
 

 

Les touristes le nomment "vigneau", quand ce n'est pas "escargot de mer".


 Le bigorneau

Nom usuel

Le bigorneau

Nom local

Vigneau, Brelin noir

Bigorne, Vignot

Bigoureounen

Nom anglais

Periwincle

Taille commune 1 à 2 cm
Taille maximale 3 cm
Durée de vie
Sédentaire
Pêche autorisée  Toute l’année
Tailles mini

Quantités

 Non limité

Moyens et outils autorisés

 

 

Cet humble mangeur de goé-mon a la coquille bien noire, tandis que ceux que l'on fait venir de la péninsule ibérique sont plus gris, et souvent bien plus gros. On dit aussi qu'ils seraient moins bons... Il est relativement facile d'en trouver. On peut aussi aimer ceux du vivier et du poissonnier, le tout est qu'ils soient bien vivants.

 

La coquille, presque noire et lisse, enroulée de façon régulière permet de reconnaître facilement le bigorneau. Ce gastéropode herbivore broute les algues. Il se trouve ainsi dans les endroits rocheux, souvent dans les mares et flaques. Les jeunes individus, installés en haut, laissent le bas du jusant aux plus vieux. Ce seront ces derniers qui atteindront 3 cm.

 

 

 


 

Leur dégustation demande une certaine dose de patience. Après avoir extirpé l'animal de sa coquille avec une aiguille, retiré l'opercule, leur goût fin en fait un hôte indispensable du plateau de fruits de mer.

 

Pêche a Coutainville, CPA LPM 1900


   

Les fiches de l'été 2011