Les fiches de l'été "Le lançon"
     
 

 

 

 
     
 

 

 

Le lançon est un poisson au corps allongé et rond et au museau pointu.


 Le lançon

Nom usuel 
 Lançon
Noms régionaux

Amille - Graveline

Jolivet - Anguille de sable

Equille - Talarek

Lanti anzona

Nom en anglais Sandeels 
Taille commune 15 à 40 cm suivant espèces
Durée de vie 3 à 5 ans suivant espèces
Profondeur -20 à -40 m
Sédentaire non
Pêche autorisée . Toute l'année
Tailles mini 6 cm

Quantités

 Non limitée

Moyens et outils autorisés

Râteau à lançon, (80cm de larg.maxi, dents de 13cm espacées de 4cm), pelle, fourche

 

 

 Il pourrait faire penser à l’anguille pour le néophyte, mais ceux qui le connaissent un peu savent que ces deux poissons ne se ressemblent guère. Et puis autre particularité du lançon, il s’enfouit dans le sable pour tromper l’ennemi…


Les lançons sont présents sur toutes les côtes et il en existe 6 espèces :

 

    - Le lançon équille

    - Le lançon nordique

    - Le lançon commun

    - Le lançon jolivet

    - Le lançon cicerèle

    - Le lançon anguille


Le nom scientifique du lançon est l’Ammodytes, ce qui signifie « s’enfouit dans le sable ». Ceci étant caractéristique de son habitude de s’enterrer dans le sable ou les graviers, où le lançon se déplace avec agilité. Cet enfouissement lui permet entre autre de leurrer ses pourchasseurs, en se resserrant avec d’autres lançons. Ils leurrent ainsi l’ennemi ! autre méthode pour se sortir, alors que leur vitesse de déplacement habituelle est de l’ordre de 30 à 40 cm/secondes, quand la fuite est nécessaire, cette vitesse peut atteindre 300 à 500 cm/secondes…


Le lançon vit sur les fonds sableux, hormis le temps d'une chasse ou d'un changement de secteur. La capture du lançon se pratique à marée basse de différentes façons. La méthode la plus artisanale, et la moins efficace, consiste à localiser les lançons qui, sous les vibrations des pas, vont plonger tête en avant dans le sable humide. En observant attentivement le sol, vous pourrez distinguer les ondulations du sable déplacé par la progression du lançon quelques centimètres en dessous. Il faut alors poser un sac en jute sur le sol à coté de vous, saisir la poignée de sable contenant le poisson et la jeter sur le sac. Il ne reste plus qu'à empoigner le poissonnet, qui ne peut plus s'enfoncer.


En Manche, on utilise, pour les pêcher, un râteau pour faire des sillons dans le sable, puis le marcheur récolte alors les lançons. Les lançons se pêchent également au filet dans les Landes (40), deux hommes suffisant pour le tirer à marée basse.

 

Donville les Bains, pêche aux lançons en 1904 ; Collection LPM CPA 1900

 

Manière de déguster le lançon  :

    - Les petits Lançons : les mettre en pleine friture
    - Les gros Lançons : les vider et les fariner avant de les faire frire à la poêle



 

Les fiches de l'été 2011