Ma grousse Angelina
  CHANSONS DU BESSIN  -22
 

MA GROUSSE ANGÉLINA

         
 

Quand j’t’ veis juquie sur Martin,
Angélina, ma chèr’ pétiote,
J’dis qu’y en pas yeun’ qui t’dégote
Amont tout Pianqu’ry, ch’est certain.

T’es pas comm’ lé sienn’ de la ville
Qu’ont dé fauss’ dents, dé faux chignons,
Dé faux mollets, dé faux tétons.
Angélina, t’es t’eun bell’ fille !

 
 
         
 

T’as dé grands pis pour mux marchi,
Dé grand’ mouains pour mux fair’ l’ouvrâge,
T’as d’l’estoumac dans tan corsâge
Et d’quei t’assir sans terbuchi.


D’aveuc ta mère, la vieule houe,
Nos est cor forchi de s’muchi,
Y a pourtant pièche où t’embrachi,
Angélina sus tes grouss’ joues.

 

Si y a pas d’neuche avant deux meis
Qu’j’ seis mougi pa lé buhotes !
J’ai déjà commandé mé bottes,
Ma bragu’, ma biaude et man capet.

A Pianqu’ry, apreus Moussieur l’Maire
Ch’est l’tchuré qui no mariera,
Et j’érons ben dé p’tiots, j’espère….
Pas vrai, ma grouss’ Angélina

 
         
   

Chansons du Bessin