Maître Agénor Quesnot
  BONNES GENS DE NORMANDIE
 

MAITRE AGENOR

     
  LEMAÎTRE, Charles Ernest (1910 ?)  
     
 

J'sais bi qu' no dit partout, qu' maître Agénor Quesnot
C'est un malin fermier, qu'a bi su fair' sa p'lote
Et qu' agneu c'est un gas qu'a du foin dans sés bottes
Tout cha, c'est dés ment'ries, n'en cair'yez pas un mot
Je n' vas pas dir' por ha, que j' sieus dans la misère
A ma ferme no trait vingt chinq bouonn's vach's à lait
Et portant, j' sieus bi loin d'êtr' chanceux comm' no crait
J'ai perdu su man beurr' trent' francs la s'main' dernière
Y en a z'eu à huit francs, j' l'ai vendu chinq sous d' moins
Et m'n ach teux voulait co m' tirer deux sous par livre
Bi'n heureus'ment por mei qu' j'avais dés bons témoins
Et qu'au prix qu' j'avions fait, fallut bi qu'i s'en livre
Et man blé qu' j'ai vendu chent trent' francs, au printemps
Sav'ous bi qu' depûs cha, il a monté d' vingt francs.
J'ai co z'eu plus d' malheur, à la Saint Côme à Vire
J'avais mins su l' champ d'fouaire un gentil p'tit ant'nais
Et j' fus happé au mot por l' prix qu' j'en d'mandais
L' marchi était bi fait, pas moyen de m' dédire
Faut dire que j'ai tout d' même gagni gentiment d'ssus
Mais comme un maladrait, j'ai été bi trop vite
L' gueux d'ach'teux m'a co dit : et c'est d' quei qui m' dépite
Qu'i l'airait bi pouayi chinquant' pistol's de plus.
Portant, malgré ma guign' por traiter eune affaire,
J'crais que j' viens d' réussir do man propériaitaire.
C'est un jeune homm' qui fait sauter sés picaillons ;
La forteune à c' jeu là, c'est d' quei qui part bi vite,
Qu' cha sait mei ou un autr', faut qu' quiqu'un en profite ;
Je l'i ai d'mandé de m' faire dés grand's réparations,
Li qu'est terjous à court et qu'attend apreus l' terme,
J' savais raid' bi qu' j'allais l' mettr' dans tous sés états,
Aussi por qu'i r'tourn' faire à Paris sés ébats,
Dans d' gentil's conditions j' viens de l'i ach'ter sa ferme.

 

Là d'ssus, comm' j'ai pas d' chance à tout c' que j'enterprends
N'y a co pas d' papi d' fait, l' gas pourrait bi s' dédire,
J' m'en vas vite avec li cheux l' notaire, maît' Mabire,
Eun' fais l'acte signé, je n' crains pas l's accidents.
Malgré qu'o m' coût' bi gros, ma ferm' « la Prévôtière »,
Quasi deux chent mill' francs, c'est pas dans l' pas d'un ch'va,
J'sieus terjous pas volé, j' sais bi qu'o vaut mûx qu' cha,
Et j' vas tout d' sieut', comptant, pouayi la somme entière !

 
     
 
 
     
   

Bonnes gens de normandie