Pêcheurs-Fruitiers-Cuisiniers
 

BLASONS DES ANCIENS MÉTIER

  Textes et blasons issu du site GAZETTEDUTROTTOIR88
 
 

 

Le blason des pêcheurs

 

Philippe Auguste, à la fin du XIIème siècle, autorise la pêche « en l'eau du Roy », sur les rivières de la Couronne. Les premières concernées sont la Seine et le Marne. En 1358, Jean II le Bon autorise ces pêcheurs d'eau douce à vendre sur les marchés les poissons qu'ils ont pêchés. La corporation est placée sous le patronage de Saint Pierre ou de Saint Louis.

 
       
 

 

Le blason

des fruitiers-orangers

 

A l'origine, les fruits sont vendus par des « regrattiers », sortent de commerçants ambulants qui font commerce de différents produits. Ils se spécialisent en 1311 comme « maîtres de la marchandise des fruits, esgrums et savoureux », sous le règne de Philippe IV le Bel, mais devront attendre 1608 pour recevoir d'Henri IV leur propre statut, par lettres patentes. Leur corporation est placée sous le patronage de Saint Léonard.

 

   
 

 

Le blason

des cuisiniers-traiteurs

 

Dès le XIIIème siècle, les cuisiniers-traiteurs sont habilités à accommoder les viandes et les légumes, à rôtir les volailles et à faire de la charcuterie. Ils sont d'autant plus utiles que peu de logements possédant une cuisine particulière, les habitants des villes se nourrissent de plats tout préparés. A la fin du XVIème siècle, sous le règne d'Henri IV, ils prennent le nom de « queux-cuisiniers », les ancêtres de nos maîtres-queux.

 
       
   

Blasons des anciens métier