Pipit farlouse
 

OISEAUX des zones humides en Manche

  PIPIT FARLOUSE
         
 
 
 

PHOTO DE René LORTIE

     
         
 

De la famille des bergeronnettes, le pipit farlouse fréquente les lieux humides comme les plages les marais et les prairies. Il vit en petit groupe volant de façon désordonnée. Il se nourrit d'araignées, de petits crustacés et de lombrics. Les couples se forment au moment de la reproduction. C'est la femelle qui construit le nid posé au sol. Dissimulé sous la végétation, le nid est constitué de tiges de graminées finement tissées en forme de coupelle. La femelle y couvera seul de 3 à 5 oeufs.

 
     
 

Les pipits sont de petits oiseaux terrestres bruns et rayés. Sexes semblables. Parfois appelé pipit des prés ou bèguinète en wallon, le pipit farlouse a le dessus du plumage sombre ; sa gorge et sa poitrine sont tachetées, le dessous est jaunâtre. Absence de sourcil prononcé par rapport aux autres pipits.

 

Les pattes sont brunâtres chez l'adulte et roses chez les jeunes, il est à noter que sa griffe postérieure est plus longue que le doigt lui-même.

 

Cet oiseau ressemble au pipit des arbres, mais sa couleur tire davantage sur le vert.

 

L'origine de son nom (pipi ou pipit ou pitpit) provient de son cri alors que le mot farlouse est d'origine inconnue mais déjà employé par Belon en 1555. La traduction étymologique du nom scientifique  est hoche-queue (Anthus) naît dans les prés (pratensis)

 
 
         
 

Galerie : © John Gould

 
     
 

 S'observe sur les plages ou en bordure des zones humides

 
         
   

Oiseaux des zones humides en Manche