Prophétie des papes 1978-2013
 PROPHETIE DES PAPES
 
  1978 - 2013
 
Devise 109

 

De meditate lunae

 (De la lune médiane)


Jean-Paul Ier

 (26 août 1978 - 28 septembre 1978)..

 

En Italie, il est surnommé il Papa del sorriso

(« le Pape du sourire ») et il sorriso di Dio

(« le sourire de Dieu »).

 

 

 

 

 

Albino Luciani, né le 17 octobre 1912 à Canale d'Agordo, dans la province de Belluno, en Italie, et mort le 28 septembre 1978 à Rome, est un pape de l'Église catholique romaine, élu en 1978 sous le nom de Jean-Paul Ier (en latin Ioannes Paulus I, en italien Giovanni Paolo I). Son pontificat n'aura duré que 33 jours et 6 heures.

 


   

Devise 110

 

De labore solis

 (Du travail du soleil)


Jean-Paul II

(16 octobre 1978 – 2 avril 2005).

 

Karol Józef Wojtyła  (Wadowice, près de Cracovie, en Pologne, 18 mai 1920 – Vatican, 2 avril 2005) est un prêtre polonais, évêque puis archevêque de Cracovie, cardinal, élu pape de l’Église catholique romaine le 16 octobre 1978 sous le nom de Jean-Paul II (en latin Ioannes Paulus II, en italien Giovanni Paolo II, en polonais Jan Paweł II). Il a été béatifié le 1er mai 2011 par son successeur le pape Benoît XVI, et il est donc, pour les catholiques, le « bienheureux Jean-Paul II ».

 

 

Son pontificat (26 ans 5 mois et 18 jours) est à ce jour le troisième plus long de l’histoire de l’Église après celui de Saint Pierre et Pie IX (31 ans 7 mois et 23 jours). C’est le premier pape non italien depuis le pape hollandais Adrien VI en 1520 et le premier pape polonais de l’histoire de l’Église.

 

Sa volonté de rapprocher les religions a conduit à sensiblement améliorer les relations de l'Église catholique avec les juifs, les Églises orthodoxes et les anglicans. Il est à l’origine de la première


 

 

réunion internationale interreligieuse d’Assise en 1986, réunissant plus de 194 chefs de religion.

 

 

Il parcourut plus de 129 pays pendant son pontificat, plus de cinq cents millions de personnes ayant pu le voir durant cette période, et institua de grands rassemblements comme les Journées mondiales de la jeunesse. Il béatifia 1 340 personnes et canonisa 483 saints, soit plus que pendant les cinq siècles précédents.

 

Il fut l'ardent défenseur des réformes du Concile Vatican II, auquel il participa très activement en tant qu’évêque. Sa volonté de défense de la dignité humaine l’a conduit à promouvoir les Droits de l’homme. Il s'est opposé à l'idéologie communiste et par son action, notamment en Pologne, a favorisé la chute du bloc de l'Est. Il a également condamné les excès du capitalisme.

 

Jean-Paul II est considéré par certains comme l’un des meneurs politiques les plus influents du XXe siècle


   

Devise 111

 

Gloria oliviae

(De la gloire de l'olivier)


Benoît XVI

 

 (19 avril 2005 - 13 mars 2013).

 

 

Joseph Alois Ratzinger, né le 16 avril 1927

à Marktl, dans l'État libre de Bavière,

en Allemagne, fut l'évêque de Rome et selon la tradition catholique le 265e souverain pontife de l'Église catholique du 19 avril 2005 au 28 février 2013, sous le nom de Benoît XVI (en latin : Benedictus Sextus Decimus ; en italien : Benedetto Sedicesimo ; en allemand : Benedikt XVI.).

 

Il enseigne la théologie dans des universités allemandes, est archevêque de Munich et Freising, puis cardinal.

 

 

 

 

En novembre 1981, il est nommé préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi par Jean-Paul II et occupe cette charge jusqu'à son élection comme pape.

 

Élu le 19 avril 2005 pour succéder à Jean-Paul II, il est le premier pape allemand depuis la fin du pontificat de Victor II en 1057. Le 11 février 2013, il annonce qu'il renonce à ses fonctions, cette décision prenant effet le 28 février suivant. Il devient dès lors, et de façon inédite, « Sa Sainteté Benoît XVI, Évêque émérite de Rome  ». Son pontificat aura duré près de huit ans. Le pape François lui succède le 13 mars 2013.

     

 

 

L'olivier fait-il référence à la participation active du souverain pontife à des processus de paix

dans le monde ? Les branches d'olivier sont en outre le symbole de l'ordre de Saint-Benoît.

 

La prophétie de saint Malachie s'achève sur une phrase mentionnant un pape du nom de Pierre le Romain. Est-ce le même que celui dont la devise est Gloria oliviae ou le pape amené à lui succéder mais qui n'accèdera pas au trône ? In persecutione extrema sacrae romanae ecclesiae sedebit Petrus romanus, qui pascet oves in multis tribulationibus ; quibus transactis, civitas septi-collis diruetor ; et judex tremendus judicabit populum suum (Dans la dernière persécution de la sainte église romaine, le siège sera occupé par un romain nommé Pierre, qui fera paître les ouailles au milieu de grandes tribulations ; après quoi, la ville des sept collines - Rome - sera détruite, et un juge terrible jugera son peuple).

 

 
     

Prophétie des Papes