Renault Colorale Savane
  CES TACOTS DISPARUS
   
  LA RENAULT COLORALE SAVANE
         
 
 
 

 

Destinée aux Colonies, la ventilation de ce véhicule est assurée par les ouvertures latérales qui peuvent être occultées par 2 rideaux en forte toile et par un pare-brise ouvrant.

 

La RNUR ventera également le coté rustique de ce véhicule dans des mises en scènes dans des chemins boueux des campagnes françaises.

 

Afin d’aborder les pistes et chemins difficile, il est équipé de suspensions à flexibilité variable Grégoire

 

Production : 1950 – 1956

Moteur 14CV

Moteur 11CV

Tous terrains

 

Quelques généralités sur la série

Colorale de Renault :

 

La série Colorale est présentée au public par la Régie Nationale des Usines Renault au salon de Paris en Octobre 1950.

 

Le nom de la série Colorale est issu de la contraction des noms des 2 principaux marchés visés par ce véhicule : COLOniale, la France possédait alors quelques Colonies et ruRALE, en référence aux campagnes francaises

 

La carrosserie de cette auto, de ligne « Ponton », est intégralement en acier, quel qu’en soit la version (sauf plateau bâché qui apparaîtra par la suite) il est à noter une ressemblance troublante entre l’avant de la 4CV et celui de la Série Colorale.

 

Concept novateur ou tradition d’avant guerre, pour un même « avant », une gamme complète est développée, répondant à toutes les attentes des utilisateurs.

 

2 types de moteurs ont été montés sur les Colorales :

 

— initialement le moteur « 85 » à soupapes latérales de 1950 à mars 1953

— puis le moteur de la Frégate, de cette date à la fin de la production de la série.

 

2 types de transmission :

 

— classique en 2 roues motrices (propulsion)

— ou 4X4.

 

 

Dessin d'une Savane Grand Raid

 

 

Vue de la couverture du catalogue Savane

 

Photo d'une Savane Taxi de Brousse

 

Vue d'un rare 4x4 Pompier avec sa fameuse benne US, façon Jeep,

ou encore "Step-Side"

 

Vue d'une Savane au chantier

 

 

Vue d'une Savane dans un paysage Rurale

 

 

Dessin couverture de catalogue Savane

 
         
 

 La Renault Colorale Prairie

 
 

 

 


Gros break d’usage mixte, familial et utilitaire, la Prairie est la version la plus diffusée de la gamme Colorale

 

C’est d’ailleurs ce modèle qui servira dans le langage courant à nommer n’importe quel modèle de la gamme.

 

La véritable Prairie est munie de 4 portes, d’un hayon arrière double de 6 glaces et peut emmener 6 passagers sur ses 2 banquettes ;

 

Production : 1950 – 1956

Moteur 14CV

Moteur 11CV

 
 

 

 

 

 

Dessin d'une Prairie dans une doc mécanique

 

 

 
 

 La Renault Colorale Pick-up "85"

 
 

 

 

Pick-up Coloniale

 

Premier pick up de la gamme,il est inspiré des productions d’outre atlantique.

 

D’après la publicité d’époque, ce véhicule robuste et rapide est spécialement conçu pour rouler sur toutes les pistes ; A cet effet il est équipé de suspensions Grégoire à flexibilité variable et supporte comme les autres utilitaires en version 2 roues motrices une charge de 800 kg.

 

Production : 1950 – 1953

Moteur 14CV

Tous terrains
 


Dessin d'un pick-up colonial
(Couverture du catalogue )

 

 

 

 

Vue d'un rare pick-up colonial entièrement restauré par le Patrimoine du CAAR (Club Renault de Billancourt)

 

Dessin d'un rare pick-up colonial
(Document Technique)

 

 Dessin d'un pick-up colonial
(Détail de couverture du catalogue )

 

 
 

 La Renault Colorale Pick-up 800 kg

 
 

 

Pick-up benne U,S façon Jeep


Ce véhicule succède au pick-up «85 »,la benne arrière en tôle pliée évoque les productions américaines, il est muni comme son prédécesseur d’un pare brise ouvrant et est également destiné aux pays tropicaux : filtre à air à bain d’huile, radiateur sous pression, suspension renforcée et pneus à sculptures spéciales.


Production : 1954 – 1956

Moteur 11CV

Tous terrains

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue d'un rare pick-up 800 kg avec sa fameuse benne US, façon Jeep, ou encore "Step-Side"

 

 Vue d'un rare pick-up 800 kg avec sa fameuse benne US, façon Jeep, ou encore "Step-Side"

 

 
   La Renault Colorale Taxi 85  
 

 

 

 

Le Taxi 85

 

Il aurait pu être le cousin français du taxi londonien : dimensions et aménagement identiques ; le taxi 85 visait les compagnies de taxi parisiennes.

 

Malgré ses 6 places réparties sur sa banquette arrière et ses strapontins, son logement à bagages à coté du chauffeur il n’a eu aucun succès en France du fait de sa motorisation et de sa consommation, par contre quelques exemplaires ont été diffusés en Espagne et au Danemark, préparés par le carrossier Carrier et non plus par la RNUR

 

Production :1950 > 1956

(principalement 1950 > 1952)

Moteur 14cv

Moteur 11cv

 

 

 

 Couverture d'un catalogue

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

Vue d'un Taxi de Brousse (Savane)

 

 

Croquis du catalogue,

disposition des passagers

 

 

Dessin d'un Taxi Prairie (doc mécanique)

 

 
   La Renault Colorale Chassis-Cabine  
 

 

 

 


Destiné aux utilisateurs ne trouvant pas leur bonheur dans la gamme existante, le châssis cabine a fait le bonheur de nombreux carrossiers connus ou anonymes.

 

Outre une multitude de plateaux réalisés par des carrossiers ou des menuisiers locaux, des bétaillères, ambulances ont également été réalisées.

 

 

 

Dessin d'un Chassis-Cabine
(dans une documentation technique)

 

 

 

 

Vue d'un Chassis-Cabine (catalogue renault)

 

 

Vue d'un Chassis-Cabine (catalogue renault)

 

Production : 1950 – 1956

Moteur 14CV

Moteur 11CV

Tous terrains

 

 
   La Renault Colorale Plateau-Ridelles  
 

 

 

 

Plateau baché

 

Obligés de faire réaliser une telle carrosserie par des carrossiers à partir d’un châssis cabine, les utilisateurs peuvent à partir de 1953, commander le véhicule directement auprès de Renault.

 

C’est le seul véhicule de la gamme dont la carrosserie n’est pas entièrement métallique, le plateau arrière est en effet réalisé en bois.

 

Production : 1953 – 1956

Moteur 11CV

Tous terrains

 

 

Photo d'un Plateau-Ridelles bâché

 

 

Photo d'un Plateau-Ridelles bâché (de dos)

 

 

 

 

Dessin d'un Plateau-Ridelles bâché
( dans une documentation technique)

 

 

Dessin d'un Plateau-Ridelles
( dans une documentation technique)

 

 

Photo d'un Plateau-Ridelles

 


Photo d'un Plateau-Ridelles bâché

 

 
   La Renault Colorale Fourgonette - 800 kg  
 

 

 

 

Doté d’une capacité et d’un volume de livraison important ce fourgon s’est intercalé au cours de sa carrière entre la fourgonnette 300 kg et le fourgon 1000 kg permettant de ne laisser aucun vide dans la gamme.

 

Production : 1950 – 1956

Moteur 14CV

Moteur 11CV

Tous terrains


 

Vue d'une Fourgonette Colorale au couleur de la marque Aspro

 

 

 

 

Dessin d'une fourgonette dans une
doc mécanique

 

  

Vue d'une Fourgonette Colorale au couleur de la marque Berger

 

 

Vue d'une fourgonette dans le catalogue

 

 

Vue d'une fourgonette dans le catalogue

 

 

 
 
   La Renault Colorale Tout Terrain (4x4)  
 

 

 

 

Bien que reprenant les carrosseries d’usine (à l’exception du taxi) les caractéristiques de ce tout terrain apparu au salon de Paris en 1951, la production a véritablement démarré en 1952.

 

Les particularités de ce modèle sont les suivantes : montage, à l’avant, d’un pont moteur et directeur, d’une boite de transfert commandant les ponts avant et arrière et surélévation du châssis.

 

La faible motorisation tant en 14Cvqu’en 11CV ralentira la diffusion de ce modèle concurrencé en France et en Outre Mer par les surplus américains.

 

Production : 1952 – 1956

Moteur 14CV

Moteur 11CV

 


 

Logo Tout Terrain Renault sur
la Documentation d'époque.

 

 

 

Un rare pick-up Colonial 4x4
(vue sur catalogue)

 

 

 Vue du pont avant exposé sur des blocs de ciment dans la concession des Champs Elysees

 

 

Vue d'une Prairie 4x4 Pompier

 

 
   La Renault Colorale "Carrosseries Spéciales"  
 

 

 

 

 

 

Vue d'un exceptionnel Woody

(ex-corbillard)

 

 

Vue d'un exceptionnel Woody

(ex-corbillard)

 

 

Vue d'un Pick-up Woody exceptionnel.

 

 

 

 

 

 

Vue d'un exceptionnel Woody (ex-corbillard) Il appartient aujourd'hui à l'animateur de TV Thierry Ardisson. Sachez que "Turbo" sur M6 à présenté cette voiture en 96 ou 97.

 

 

 

 Vue d'un autre Woody tout aussi exceptionnel, qui serait plutôt un prototype, pas fabriqué en série du tout.

 

 

 

Vue d'un Pick-up unique, On remarqueras les bas de caisses du plateau ainsi que les jolis grades boues arrière ainsi qu'un 1/2 toit façon "hard-top

 

 
 

 Le moteur Renault 85 latéral type 603 14cv - "Latéral 85"

 
 

 

 

2383 cc pour 48 cv a 2800 Tr/min

- conception années 30

 

Le vénérable moteur latéral a été conçu en 1919 et n'a cessé d'évoluer jusqu'aux années 50 ou la Colorale sera la dernière à en être équipée.

 

Prévu à l'origine pour 2120cc avec un alésage de 75 , il terminera a 2383 cc pour 48 cv à2800 Tr/min .

 

Il possède un alésage de 85 et un arbre à cames latéral, d'où son nom “85 latéral” , à ne pas confondre avec le “85 culbuté” , l'autre moteur de la Colorale .

 

Ce moteur a équipe une bonne par-tie de la gamme Renault , pour com-mencer par la Primaquatre en pas-sant par les premières Goélette Il a également été monté sur des trac-teurs agricole , chariots élévateurs et sur des groupes électrogènes .

 

Ce qui explique que près de 400 000 exemplaires ont été produit.

 

Ce moteur, très souple, s'adapte par-faitement à la circulation moderne sans que l'ont ne doivent batailler avec les vitesses.

 

Le gros “inconvénient” de ce 85 latéral, c'est qu'il n'est pas chemisé Lors d'une réfection, il faudra passer par la case rectification des cylindres.

 

D'abord pourvu d'un alésage de 85mm, il peut ensuite passer a 85.2, 85.5et 86mm.  

 

 

 

 

 

Le moteur Renault 14cv - "Latéral 85"

 

 

Le moteur Renault 14cv - "Latéral 85"

restauré par François Cassard (44)

 

Le moteur Renault 14cv - "Latéral 85"
restauré par François Cassard (44)

 

 
   Le moteur 668 Renault 11cv - "Frégatte" ou "Étandard"  
 

 

 

 

Moderne en alu chemisé et à soupapes culbutées - 2100 cc

(conception fin de années 40)

 

Ce moteur a été conçu à l'origine pour remplacer l'antique “85 latéral” en vue d'équiper la frégate à sa sortie. Il sera monté sur la Colorale à partir de 1953 .

 

D’origine, la cylindrée est de 1996cc pour 58cv ( 11cv fiscaux ), il passera ensuite à 77cv (12 cv fiscaux) car la critique automobile de l'époque évoque un manque de puissance pour la Frégate .

 

Malheureusement, la Colorale n'en sera pas équipée car elle n'est déjà plus rentable pour la régie Renault .

 

Certaines en seront quand même équipée car les garages qui utilisent la Colorale en dépanneuse ont besoin de plus de puissance.

 

Ce moteur a équipé une bonne partie de la gamme Renault en différente déclinaison à commencer par la Frégate , mais également la gamme utilitaire Renault : Goélette , Galion , 2087 etc ...

 

Il terminera sa carrière dans les années 70 sous la marque Saviem sur les series SG2 – SG3 – SG4 .

 

La cylindrée a été revue à la hausse avec 2600cc pour 16 cv fiscaux.

 

 

Ce moteur , moins souple à l'utilisation que l'ancien latéral , le fera regretter des utilisateurs de l'époque .

 

Il est plus facilement restaurable que le latéral à cause de ces chemises amovibles.

 

Des kits “coup de fouet” sont facilement disponible grâce son passage dans l'armée sur les 2087 et TP3.

 

 

 

Dessin du bloc 11cv dans une doc mécanique

 

 

Le moteur 11cv (chemisé et culbulté).

 
         

Ces tacots disparus