Saint Jean-Porte Latine
  LES SAINTS PATRONS
   
  SAINT JEAN-PORTE LATINE
         
 
 
         
 

Saint Jean-Porte Latine
Fêté le 06 mai

 
 
 
         
 

Saint Jean Porte Latine est le nom d'une fête de l'Église de Rome en l'honneur de saint Jean, apôtre et évangéliste.

 

"Saint Jean, amené d'Ephèse à Rome, chargé de fers, sous l'empereur Domitien, fut condamné par le Sénat à être jeté dans l'huile bouillante. Cette condamnation fut exécutée devant l'actuelle Porte Latine. Il en sortit plus frais et plus jeune qu'il n'y était entré. Le fait est rapporté par Tertullien."

(séminaire Saint Philippe Neri)

 

Saint Jean, apôtre, devant la Porte latine.

 

"...Par l’ordre de Domitien, il est conduit à Rome, où, après lui avoir coupé tous les cheveux par dérision, on le jette dans une chaudière d'huile bouillante sous laquelle on entretenait un feu ardent: c'était devant la porte de la ville qu'on appelle Latine. Il n'en ressentit cependant aucune douleur, et en sortit parfaitement sain. En ce lieu donc, les chrétiens bâtirent une église, et ce jour est solennisé comme le jour du martyre de saint Jean..."

 

Saint patron

 

Originellement saint patron des vignerons et tonneliers, il devint patron des ciriers, des imprimeurs et des typographes1. Pour ces derniers, les explications étaient multiples : la Porte latine avait peut-être, avec ses deux battants, la forme d'un livre ; les imprimeurs utilisent des encres grasses, d'où la référence à l'huile; enfin, saint Jean a écrit des ouvrages importants comme son Évangile et l'Apocalypse (le corpus johannique). L'ensemble du petit matériel des ouvriers typographes (composteur, galée, etc) s'appelait le saint-jean. Pour les vignerons et les tonneliers, l'explication vient d'un jeu de mots (ce qui exclut d'emblée les pays et les régions où l'on ne parlait pas le français) : saint Jean porte la tine. La tine désigne une cuve, comme celle, remplie d'huile, où on l'a précipité. De fait, le saint est souvent représenté portant un tonneau, parfois de grande taille, d'autres fois réduit et muni d'un manche, ce qui le fait ressembler à un maillet, qui est aussi l'outil du tonnelier.

 
         
   

Les Saints Patrons