Saoul comme un Polonais
  ORIGINES DE NOS EXPRESSIONS
   
         
 

 

 

 

 

 

 

 

Être sot comme un panier

Urbi et orbi

Avoir maille à partir

"Une cote mal taillée"

"Un coup de Jarnac"

"C'est un poltron"

"Tirer à Pile ou Face"

"S'en moquer comme de l'an 40"

"La cour des miracles"

"Montrer un doigt d'honneur"

"C'est une pétaudière"

"Le Droit de Cuissage"

"Valoir son pesant d'Or"

"Bâtir des châteaux en Espagne"

"Allô"

"Aller au Diable Vauvert"

Il est beurré comme un Petit-Lu !

Un nom à coucher dehors

Acheter chat en poche

A brûle pourpoint

Un vieux de la vieille

De but en blanc

Saoul comme un Polonais

 
         
   
  ORIGINES DE NOS EXPRESSIONS
 

“Saoul comme un Polonais” ...

         
 

Sait-on, à propos des prouesses militaires polonaises sous l’Empire, que l’expression française "saoul comme un Polonais", a priori si péjorative, fut forgée par Napoléon 1er pour saluer le courage de ses troupes polonaises ?

 

En Espagne, une charge décisive des chevaux-légers polonais de Kozietulski emporta en novembre 1808 le défilé de Somo-Sierra, gorge étroite défendue par de meurtrières batteries espagnoles et dont la prise ouvrait la route de Madrid. A l’Empereur qui fit défiler le reste de sa Garde devant les survivants de cette unité d’élite, des généraux français jaloux firent observer qu’ils étaient saouls.

 

"Alors, Messieurs, sachez être saouls comme des Polonais", leur rétorqua Napoléon. Et ce fut de cent lanciers polonais qu’il choisit de composer sa Garde pendant son exil sur l’île d’Elbe.

 
   
 

 La charge des lanciers polonais à Somosierra (par Wojciech Kossak)

 
         
   

Origines de nos expressions