Tailleur-Gantier-Oiseleur
 BLASONS DES ANCIENS MÉTIERS
 

Textes et blasons issu du site

GAZETTEDUTROTTOIR88

 
 

 

Le blason des tailleurs

 

Dès le XIIIème siècle, les tailleurs d'habits, chargés de la coupe, dominent les couturiers, boubletiers et autres juponniers qui participent à la fabrication des vêtements. C'est que les étoffes valent très cher. En 1366, une ordonnance de Charles VI confirme leur prééminence sur les autres métiers. Au XVIème siècle, les tailleurs obtiennent le monopole de « tous les habits d'hommes, de femmes, d'enfants, à mesure et sans mesure ». Ce métier est placé sous l'égide de la Sainte-Trinité.

 
   

Le blason des gantiers

 

Réunis en confrérie dès le XIIème siècle, sous Philippe Auguste, les gantiers reçoivent leurs premiers statuts de Charles V, en 1371. Ils travaillent la fourrure de mouton, la peau de veau, de cerf, d'agneau, de lapin ou de renard. Les chapeliers conservent la fabrication des gants de laine et de tricot. Au XVIIème siècle, pour répondre aux exigences de la mode, les gantiers se font parfumeurs. Leur patron est Saint Barthélemy.

 
       
 

 

Le blason des oiseleurs

 

A la cour et chez les grands seigneurs, les volières sont à la mode. En 1402, un décret du roi Charles VI réglemente la vente des tourterelles, rossignols et autres serins par les oiseleurs. La chasse aux « petits oiseaux de chant et de plaisir » est interdite sur le domaine royal. Le patron de leur corporation est Saint Jean l'Évangéliste.

 
         

Blasons des anciens métier