"Un coup de Jarnac"
  ORIGINES DE NOS EXPRESSIONS
 

"Un coup de Jarnac"...

         
 

Signifie une malhonnêteté, un coup donné par traîtrise, une action négative à laquelle on ne s'attendait pas.

 

Origine de l'expression : Au 16ème siècle, et plus exactement en 1547.

 

En 1509, naquit Guy Chabot, qui devint plus tard Seigneur de Jarnac.

En 1547, une affaire d'honneur l'obligea à se battre en duel à l'épée contre  François Vivonne de la Châtaigneraie. Son adversaire était une "fine lame" et le combat devait être inégal.

 

Au cour du duel, le seigneur de Jarnac réussit à blesser son adversaire au jarret l'obligeant à stopper le combat. Cette "botte" n'était pas interdite dans un duel à l'épée mais n'était pas pratiqué par des "hommes d'honneur".

 

C'est cette surprise qui a été retenu dans l'expression, mais curieusement elle s'est transformée en traîtrise.

 
Gui de Chabot Jarnac
 
 

 
 

« Gui de Chabot Jarnac, dans un duel,

le 10 juillet 1547, fendit d’un revers de son épée

le jarret à son adversaire François de Vivonne, seigneur de La Châtaigneraie.

 

Ce coup fut trouvé très habile

et fournit une expression proverbiale,

qui a pris un sens odieux ;

mais c’est un tort de l’usage,

car le coup de Jarnac n’eut rien que de loyal,

et le duel se passa dans toutes les règles

de l’honneur. À la suite de cela,

un jarnac s’est dit aussi pour un poignard. »

 
 

 
   

Origines de nos expressions