Vider son sac

EXPRESSION FAMILIERE
   
  VIDER SON SAC
         
 
 
     
 

Autrefois, dans les tribunaux, les dossiers étaient de simples feuilles de papier que l'on enroulait sur elles-mêmes. Pour les transporter facilement, il fallait utiliser des sacs. Chaque avocat avait le sien et arrivé devant le juge, il sortait un à un ses rouleaux et lisait chacun des arguments de sa plaidoirie. Autrement dit, il "vidait son sac". Aujourd'hui, cette expression est utilisée lorsqu'une personne dit tout ce qu'elle a sur le cœur, toutes les choses non dites qu'elle gardait jusque là pour elle.

 
         
   

Expression familiere